Eben Moglen encourage l’auto-hébergement

Web 2.0 Twitter Myspace blogger yahoo picasa« Eben Moglen est sûrement mieux placé que quiconque pour savoir quels sont les enjeux. Il a été le principal conseiller juridique de la Free Software Foundation pendant 13 ans, et il a contribué à plusieurs versions préparatoires de la licence GNU GPL. Tout en étant professeur de droit à l’école de droit de Columbia, il a été le directeur fondateur du Software Freedom Law Center. »

Ainsi commence l’introduction de l’interview d’Eben Moglen par le journaliste Glyn Moody (le 17 mars 2010) que Framasoft a traduit pour nous.

Cet interview, c’est un peu notre Internet Libre ou Minitel 2.0 version américaine. Eben Moglen explique pourquoi et comment se passer du modèle centralisé.

Je trouve intéressant de voir qu’au delà de l’Atlantique, des hommes ont la même vision d’Internet, du réseau, de son évolution et se défendent bec et ongle contre ces dérives que nous, jeunes technophiles, n’avions pas conscience. Et ils réveillent beaucoup de monde !

Aujourd’hui, après 10 ans de domination du couple Microsoft / Google j’observe une accélération du changement. Les projets libres ne sont pas juste émergents, ils inondent l’informatique de toute part : Firefox, Ubuntu, Android, Identica, etc.

J’avais entendu parler de cet interview lors de la Ubuntu Party de Paris en juin 2010. Les commentaires placés sous l’article sont de très bonne qualité, n’hésitez pas à les lire.

Source :
Interview complète sur le Framablog, à lire absolument
Version .pdf téléchargeable par clic droit / enregistrer sous

2 commentaires sur “Eben Moglen encourage l’auto-hébergement

  1. Bonne article dans son ensemble, ce reportage permet de mettre a jour certaine technologie (comme ces micro serveur brancher en direct sur la prise de courant) et me conforte aussi dans l’idée que nous ne sommes pas seul a chercher la liberté, et que certains acteurs bien plus puissant que nous cherchent des idées et font en sorte de les appliqué. Et même si à notre niveau l’impact n’est pas énorme, c’est aussi par nous que la liberté du web (et qu’il faut le rappeler est aussi la liberté d’expression dans un sens) passe et ce démocratise par nos petits gestes quotidiens (serveur web à domicile ou chez un amis, Linux, Android …)

  2. Génial. J’adore cet interview !! Il explique bien et associe les différents éléments ensembles.
    Faut que je regarde sa conférence !!! =D

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *