© Germain Jolly

Piano DIY composé de lecteurs de disquettes

Tout est encore parti de mon garage : un tiroir plein de floppy, deux vieux digicodes d’immeuble et une caisse d’alimentations de PC. Je me suis décidé à recycler les composants récupérés qui me prennent de la place, alors à l’occasion du Genuino Day le 2 avril dernier j’ai rejoins les makers de Caen pour bricoler toute la journée. D’ailleurs sachez que si vous êtes du coin, nous remettrons ça le weekend du 4 et 5 juin lors de l’European Maker Week.

Le principe est simple : le lecteur disquette fait du bruit en déplaçant sa tête de lecture. On peut donc émettre continuellement une note de musique en la manipulant à une certaine fréquence, notamment parce que le connecteur est d’une grande simplicité. Le second moteur qui fait tourner le plateau de la disquette semble géré par un contrôleur spécifique en fonction des données transmises.

Le schéma de connexion

D’une part, l’alimentation s’opère via un connecteur molex jaune-noir-noir-rouge qui ne nécessite qu’une masse et du 5V (un noir et le rouge). Le 12V ne semble pas utilisé ou l’est pour le plateau. D’autre part, la manipulation du chariot est réalisée via les pins 18 et 20 de la nappe de données. Les fronts montants d’un signal carré déclenchent le changement de sens du chariot sur le pin 18 et son déplacement sur le pin 20. Une fréquence appropriée sur ces deux pins vous donnera le résultat attendu. À noter que les pins 13 et 14 doivent être shuntés avec un jumper pour que le lecteur s’allume.

Liste du matériel

  • Un pavé numérique à 10 touches, prévoir dix entrées et deux sorties pour les LED intégrées
  • Cinq lecteurs de disquettes, prévoir deux sorties par lecteur
  • Une alimentation de PC shuntée fournissant 5V / 1,5A (oui, 1,5A, c’est de la vieille vieille alim)
  • Un Arduino Mega, car 10 entrées + 12 sorties nécessite 22 GPIO numériques
  • Une poignée de fils femelle-femelle / femelle-mâle / mâle-mâle, et un fer à souder

Résultat

 

Code source

Comme toujours ici, sur mon GitLab personnel :

Je me suis majoritairement inspiré de ce tuto fire-DIY pour réaliser ce projet, merci à lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *