Andrés Nieto Porras

J’aurais voulu : produire de l’énergie électrique avec mon corps

Téléphone mobile, montre ou bracelet connecté, de plus en plus d’objets s’invitent sur nos corps. Problème, il faut les recharger en permanence. De nombreux projets DIY – du genre qui utilisent un nano-ordinateur fourré dans un sac à dos – ne prendraient leur sens qu’en étant capables de fonctionner de manière ininterrompue des semaines entières.

Un être humain se dépense en permanence. Alors j’ai eu une idée : capter les efforts physiques par l’intermédiaire de prothèses. Avec des génératrices à fort couple (concept de la dynamo), placées sur les genoux, je pense qu’il serait possible de recharger en permanence une petite batterie et de l’utiliser comme tampon avec des équipements classiques, en tant que source stable.

D’autres idées sont à développer, il existe par exemple des cellules piézo-électriques capables de générer de l’électricité lorsqu’on exerce une pression sur elles. Ce type de composant pourrait être intégré sous les talons, avec alternativement le poids du corps sur un pieds puis sur l’autre.

Il y a aussi l’énergie cinétique à exploiter, la marche humaine repose en partie dessus. Les autres mouvements ne pourraient vraisemblablement pas être contraints sans entraîner une gêne.

Et je pense que le sujet est assez vaste pour être approfondi, seulement comme cela ne relève pas de mon domaine et que c’est chronophage, je préfère autant le poster sur le net. Si vous vous sentez d’apporter une pierre à l’édifice, le plus Libre sera le mieux 🙂

Voici quelques projets qui ont été menés de par le monde :

  • l’université de Daekin en Australie a publié un document PDF de neuf pages explorant les diverses pistes ci-dessus
  • l’université Simon Fraser au Canada a aussi mené des tests, une vidéo est même publique
  • une université du Michigan aurait semble t-il également creusé le sujet, mais peu d’infos trouvées
  • le travail de trois universités anglaises est paru dans la presse il y a quelques années
  • Philips aurait développé un prototype, à priori pour sportifs. Je n’en ai jamais entendu parler avant de faire mes recherches, de jolies images à voir
  • Bionic Power, une société canadienne, a mit au point un prototype à priori destiné à un usage militaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *