Ubuntu Tweak version 0.5.6 : stabilité, efficacité, ergonomie

Logo Ubuntu TweakUbuntu Tweak est un panneau d’administration pour Ubuntu comparable au Centre de Contrôle sous Mandriva, OpenSuse ou Linux Mint.

Cette nouvelle version apporte la stabilité donc souffrait apparemment la réputation d’Ubuntu Tweak. Je vous propose un petit comparatif sur les Centres de Contrôle que l’on retrouve de plus en plus sur les distributions grand public.

En terme d’efficacité, un Centre de Contrôle est bien meilleur que les deux menus « Préférence / Administration » proposés par Gnome par exemple. Les paramètres sont classés par thème, triés et organisés de manière intelligente. Là où Gnome se sert de l’ordre alphabétique.

Autre nouveauté, un semblant de Restauration Système (ou de Time Machine, c’est l’idée). L’application arrive sous le nom Desktop Recovery, elle vous permet désormais de sauvegarder en l’état actuel vos paramètres d’environnement graphique, au cas où vous feriez des bêtises 🙂 Très pratique si vous formatez.

Je l’ai annoncé, je vais vous comparer rapidement les trois Centres de Contrôle que l’on retrouve souvent sous Linux.

Ubuntu Tweak

Ubuntu Tweak n’a été prévu que pour Ubuntu. Toute autre distribution n’étant donc pas officiellement supportée, l’utilisation se fait à vos risques & périls. Notez que l’OS Ubuntu n’inclu pas forcément ses frères et sœurs (Kubuntu, Lubuntu).

Alors cinq grandes catégories :

# Programmes : Vous permet de gérer vos sources de paquets, mettre à jour votre système et installer des logiciels.

# Démarrage : Gérer le fond d’écran et le logo de la fenêtre de connexion (et aussi désactiver le son joué), les programmes lancés au démarrage

# Bureau : Configurer Compiz, rendre les menus transparents. Vous pourrez choisir une action sur le passage de la souris dans chacun des quatre coin de l’écran (afficher le bureau, les fenêtres ou les espaces de travail comme sur cette image). C’est également dans ce menu qu’apparait Desktop Recovery. Gestion de Gnome et des paramètres de fenêtre.

# Personnel : Touches de raccourcis, gestions de modèles.

# Système : Configuration de Nautilus (ex : taille des miniatures), détails de l’ordinateur (config générales, infos système), les types de fichiers associés et enfin la gestion de l’énergie.

Avis de la rédaction :
Graphiquement, Tweak est très minimaliste. Il manque des fonctions, comme le réglage du temps d’affichage du Grub et de ses options. Les options réseaux sont également absentes, tout comme le partage. Les menus ne sont pas vraiment intuitifs, on adopte vite l’habitude de réviser tous les menus avant de trouver le bon. Malgré tout ce panneau vient répondre à une absence qui n’est, à l’heure actuelle, toujours pas concurrencée.

Faute de mieux, Ubuntu Tweak est un outil qui vous servira principalement à configurer votre interface, accessoirement quelques fonctions qui n’étaient même pas proposées dans le menu Préférence ou celui Administration.

Centre Contrôle Linux Mint

Le Centre de Contrôle de Linux Mint est accessible dans le menu principal. On le retrouve également sur OpenSuse. L’organisation se fait à travers six grandes catégories contenant chacune une dizaine d’options. La présentation générale ressemble à une page Web : l’intégralité du centre de contrôle est en fait sur la même page. Scroller permet de survoler intégralement tout ce qu’il propose. En cliquant sur les catégories, l’ascenseur se déplace instantanément à l’endroit de la page voulu et surligne en vert le cadre choisi.

Six catégories : Personnel, Apparence, Internet et réseau, Matériel, Système, Autre. Je n’ai pas besoin d’en dire plus, le nom des catégories sous entend parfaitement ce qu’elles contiennent.

Côté fonctionnalités cette fois, Linux Mint propose un pannel abouti :

# Les options classiques : en vrac, configurer les raccourcis clavier, les applications au démarrage, les mises à jour, les sources, l’écran de veille, le gestionnaire de ressources etc.

# Des options plus intéressantes : Le pare feu. Les fichiers que vous partagez. Ca n’a l’air de rien, mais c’est vraiment pratique ! Un utilitaire pour créer des CD / Clé USB bootables, une liste noire de domaine, le gestionnaire d’amorcage système, un outil de sauvegarde et enfin les préférences Pulse Audio.

L’avis de la rédaction :
La présentation est soignée, intuitive, rapide. On trouve presque du premier coup ce que l’on cherche. Pas de sous menu, pas de complication. Les icônes sont explicites, elles aident à préciser l’utilité du menu si le nom n’est pas assez précis. Tout est là, c’est simple comme Bonjour (non, non, pas le logiciel Apple). Le mot de passe root est demandé systématiquement avant de modifier un paramètre crutial, c’est aussi un point non négligeable qu’Ubuntu Tweak ne demande que pour se lancer.

Centre Contrôle Mandriva

Incomparable : le Centre de Contrôle de Mandriva est tout simplement le meilleur panneau qu’il m’ait été donné n’utiliser. Graphiquement c’est un régal, des icône claires et réussies : le panneau est tout de suite agréable. Il propose huit catégories, cela lui permet de trier précisément les nombreuses options réparties ensuite en deux colonnes d’icônes. L’espace est optimisé pour caser le plus d’info possibles tout en restant clair et ergonomique. Ne cherchez pas les grands espaces vides : il n’y en a pas !

Les catégories :
Gestion des logiciels, installer, désinstaller, mettre à jour, configurer les sources.
Matériel, configurer le son, les effets de bureau 3D, le serveur X, clavier, souris, imprimantes/fax, pilotes.
Réseau & Internet, ajouter, supprimer, modifier une connexion, serveur mandataire, partage de connectivité, VPN, réseau local.
Système, gérer les polices d’écriture, date, heure, authentification, gestion des utilisateurs, accès console root.
Partages réseaux, Samba (partage Windows), répertoires partagés NFS, WebDAV.
Disques locaux, gérer, partager les partitions.
Sécurité, gérer le Contrôle parental, le pare-feu, la sécurité, la surveillance système.
Démarrage, login auto, gestionnaire de login, configurer Grub (ordre et délais de boot).

L’avis de la rédaction :
Il transpire de part ma présentation : ce Centre de Contrôle est de toute évidence le meilleur, pourquoi ce code qui est ouvert n’est-il pas réutilisé pour être proposé sous toutes les grandes distributions ?!

L’usage des Centre de Contrôle se démocratise de plus en plus, notamment pour aider les utilisateurs à se retrouver parmi le nombre d’options qui n’en fini plus d’augmenter. Aujourd’hui, les Préférences Système de Gnome sur Ubuntu contiennent pas moins de 23 choix quand la liste Administration en propose 18. Il serait temps d’y mettre un peu d’ordre !

7 commentaires sur “Ubuntu Tweak version 0.5.6 : stabilité, efficacité, ergonomie

  1. Je trouve ce genre d’utilitaire génial. =D C’est vrai qu’il manque de ce genre de logiciel.
    Ils sont très pratiques et simple.
    Faut que je teste le Linux Mint 😉

  2. Faut admettre que c’était un des éléments qui manquait le plus à ubuntu, mais bon, cet outil à l’air de combler le manque.
    Comme le dis Romain, ya plus qu’a le tester.

  3. Ailurus english

    En effet, je ne connaissais pas. La présentation est plutôt inhabituelle. D’après ce qu’on peut voir, ce Centre de Contrôle s’oriente plus sur les logiciels, une sorte de Logithèque évoluée, non ?

    Je préfère toujours le Centre de Mandriva ^^

  4. Surtout pratique pour le nettoyage système. Je définis Ubuntu Tweak comme une sorte de CCleaner pour Ubuntu. Vraiment génial. Je l’avais délaissé parce que la version précédente me posait des problèmes, pas celle-ci. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *