Wawa-Mania est une organisation de cyber délinquants : la Wawa-mafia

NON à l'intimidation et à la censure!Cela fait aujourd’hui 8 jours que le Web compte la disparition de Bluetouff, un bloggueur présent depuis 3 ans sur la toile et que Wawa-mania a fait taire.
Censuré, Bluetouff a été abattu pour l’exemple, mais il n’est pas un cas isolé et démontre une pratique très courante du milieu.

Lundi dernier Bluetouff publiait cet article (à lire absolument, des copies existent ici, ici et ici) dénonçant selon lui les agissement de l’organisation.
Le ton n’est pas tant agressif à mon goût, si Wawa-mania faisait preuve de transparence ce genre d’article n’aurait pas lieu d’être.

La réponse est arrivée en moins de 24h, le blog a tout simplement subi une attaque DDOS par pas moins de 890 machines zombies qui ont fait exploser le trafic de son blog. Depuis, le site affichait un « None. ». L’ATILD a certifié que les hackers avaient accepté de cesser les attaques. C’est vraiment trop généreux. D’ailleurs, comment l’ATILD a pu résoudre cette situation ? (si si cherchez bien)

Si le blog a pu rouvrir durant 48h, affichant un article d’apaisement (que je ne pourrais donc jamais retrouver) dans lequel Bluetouff paraissait presque s’excuser, le site est redevenu indisponible ce weekend et l’URL redirige désormais vers perdu.com. Le bloggeur a rendu les armes, le blog a été supprimé définitivement. Je trouve ca vraiment, vraiment très triste. (et je suis bien placé pour savoir qu’un blog est une passion et un investissement de temps énorme)

L’affaire a fait grand bruit, après une première parution, Clubic a même pris l’initiative d’en parler dans la Clubic Week de ce weekend, à 1 minute 55.

Suite à ses investigations, Bluetouff avait préparé ce second article que Darkknow a pu se procurer. L’article est cette fois clairement sur la défensive.

Une attaque qui crédibilise d’autant plus Bluetouff et qui prouve l’immaturité de l’adversité.

Wawa-mania est principalement accusé de toucher pas moins de 3000€ par jour (net d’impôt hein) en publicité sur ses liens de download, sans compter les « appels au dons » pour couvrir les frais d’hébergements. Mais la board ne se contenterait pas de générer des revenus sur l’exploitation d’oeuvres légales :

Vous allez voir, il y a de quoi faire, tout ce petit monde a laissé un paquet de traces sur le Net. On y apprendra en vrac que des administrateurs de Wawa-Mania livrent la guerre à d’autres boards à coup de DDoS, defacing, vol de bases de données, vol de codes AlloPass, trojaning, on nous renseigne sur les finances de l’organisation, sur les stratégies que l’organisation compte mener …

L’accès de la culture pour tous ? Mais plus de liberté d’expression, l’échange est franchement inacceptable. L’article fait ressortir des logs IRC qui dérangent.

Paul Da Silva (auteur du célèbre blaguesdegeek.com) écrit sur son blog personnel « (Moi aussi) j’en ai marre de cette hypocrisie Wawa-mania… » (à lire) :

le pauvre Zac, après avoir engrangé des sommes colossales (environ 35.000€ / mois depuis sa création en 2006) se retrouve face à la justice et refuse de prendre ses responsabilités en payant une faible caution pour éviter la détention provisoire (sanction démesurée au demeurant). Il monte donc une association pour « trouver » la somme avec un ami qui s’avère aussi être son nouvel employeur.

PC INpact titre « Le blog Bluetouff pilonné par un DDoS après ses critiques contre WawaMania » :

Les accusations de Bluetouff ne seront pas restées sans réponses. Peu après, le site d’Olivier est rendu HS par une attaque DDOS, qui noie ses critiques et les déconnecte du web, à la manière d’une vulgaire petite HADOPI privée. Symptomatique.

La violence de cette attaque frappe également les autres sites hébergés par son entreprise informatique. Avec l’effet domino bien connu : son activité professionnelle est mitraillée, touchée. Et on imagine sans mal l’impact de ces mesures sur la vie privée du blogueur. Écœuré par cette censure atomique organisée selon lui par Wawa-mania, Olivier préfère arrêter son blog.

Aurélien Boch, président de l’Atild : « Nous avons découvert qui a lancé ces attaques et nous avons leur engagement de ne pas les poursuivre. Nous pouvons garantir au blogueur qu’il peut dès à présent accéder à son site », mais malgré ce curieux feu vert, le mal est fait, Bluetouff ne va pas rouvrir.

Le nerf de la guerre, c’est l’argent

L’enquête de Bluetouff sur Wawa-mania a visiblement tapé juste et dérange fortement la board, qui ne sait plus comment gérer une situation maintenant très médiatisée. L’attaque n’a fait qu’aggraver les choses, de nombreuses copies de ses articles circulent désormais partout sur le Web et Google se fait une joie d’indexer ces contenus dont le buzz n’arrête pas d’augmenter le trafic.

Ce qui me choque profondément, c’est la censure pure et simple pratiquée le plus naturellement du monde par ces connards qui prétendent en plus défendre l’accès à la culture, saccageant le travail déjà compliqué d’associations telles que La Quadrature du Net ou l’APRIL.

Je trouve franchement dommage que Bluetouff (peu importe ses opinions et ce qu’il écrit) ai choisi de se rendre face à cette raclure du fin fond d’Internet, parce que la liberté d’expression est le droit le plus important à défendre sur Internet. Je ne sais pas si des poursuites en justices sont possibles, malgré tout porter plainte contre X serait déjà un début. Une autre solution aurait été un hébergement mutualisé chez OVH ou Gandi qui eux ont les moyens de se défendre.

J’invite tout internaute responsable à dénoncer ces pratiques dégueulasses de la part de Wawa-mania, l’ACTA nous suffi déjà amplement. N’hésitez pas à copier, sauvegarder et diffuser cet article sur vos blogs personnels (pas seulement linker), la preuve que ces écrits ont failli disparaitre de la Toile.

Pour continuer :
« Wawa-mania : règlements de comptes chez les anti-Hadopi » paru sur Rue89
« L’affaire Wawa-Mania enflamme la communauté anti-Hadopi » paru sur Le Nouvel Obs
« Wawa-Mania : martyr ou incendiaire du combat contre Hadopi ? » paru sur Numerama
« Wawa mania: manipulation ? » paru sur lepost.fr
http://kusanageek.com/2010/05/31/bluetouff-et-wawa-mania-wtf/, avis d’un bloggueur sur kusanageek.com

Depuis hier, Olivier Laurelli explique sur son Twitter « Le Net Français, tu l’aimes ou tu te casses … je me suis cassé »
Vous pouvez retrouver l’historique de ses articles sur son compte wordpress.com ainsi que sur fansub-streaming.

14 commentaires sur “Wawa-Mania est une organisation de cyber délinquants : la Wawa-mafia

  1. Je trouvais déjà les actions de ce « ZAC » irresponsables. Ce petit gamin pense qu’à télécharger et marcher sur le dos des autres. Il ne vaut pas mieux que les majors. De plus ses actions pour la « libre diffusions des œuvres » sont ridicules, n’apportent rien et gâchent le long travaille de certaines associations. C’est un vrai « Pirate » celui là.

    Ces attaques acharnées de DDOS sur un blog crédibilise certes Bluetouff, mais pose un aussi un autre problème. Peut-on aujourd’hui, en 2010, tout dire sur internet? Peut-on aujourd’hui en France publier sur internet une enquête qui fâche? Apparemment non.

    Dommage que Bluetouff ait arrêté sont blog. Cela montre que les « pirates » (les vrai, ceux qui naviguent sur les zones sombres du net, et utilisent des techniques douteuses pour arriver à leur fin) on réussis à faire taire quelqu’un. Il ne faut pas avoir peur, il faut ce battre et montrer que ce n’est pas eux les chefs. Ce ne sont que des mômes qui se croient plus malins car ils savent faire deux ou trois bricoles en informatique et veulent jouer au cowboys.

  2. Entièrement d’accord avec toi Vincent et Romain aussi, on a à faire à une bande plutot bien organisé qui utilisent le net pour (sous le couvert de la distribution libre d’oeuvre) gagne de l’argent grâce au pub et autre de leur site, je rappelle qu passage que les montants annoncé des revenus tiennent compte que seulement 2% des utilisateurs clic sur les pub, alors allons savoir jusqu’où vont vraiment leur bénéfice.

    Le net est sensé est un espace libre pour échanger, mais leurs manières non rien de l’échange libre, mais tous du pirate qui veut s’approprier des richesses …

    Ces derniers temps Zac a été mis un peu comme un martir, mais n’a t’il tous simplement pas récolter ce qu’il a semer ??

    On se plains que des lois produite par des états nous limite et qu’il faut faire le ménage? regardons déja chez nous, les internautes, la où il faut faire le ménage avant de parler d’autres sujets, car ce sont ses internautes la qui engendrent certaines lois …

  3. l’argent, l’argent, l’argent…. Toujours l’argent… C’est ce qui détruira notre monde ! C’est toujours l’appat du gain et la peur d’en perdre qui les a poussé a faire ça… Et c’est bien malheureux !

  4. De toute façon l’argent a toujours été la base de la tromperie, de la piraterie, et du vole, maintenant c’est aussi ce qui nous permet de vivre, après c’est a chacun de savoir de quel coté de la barrière les gens veulent être …

  5. Après m’être intéressé de près a tout ce que tu as écris Vincent, et lus l’enquête de bluetouff, je me permet de demander. Quels sont les agissements de ce ? Je veux dire, on a clairement la preuve qu’il pirate des blogs et autre. Mais ne connaissant pas Wawa-Mania, j’ai un peu de mal a suivre!

    Je te serait grès de me renseigner a ce sujet 🙂
    Mais, pour ce qui est de l’argent. Les pubs, il se fait un sacré pactole, tant mieux pour lui. Je veux dire, plein de gens s’enrichissent beaucoup plus de façon plus « scandaleuse » , pourquoi est-il qualifié de a gagner des sous grâce aux pubs?

    De plus, peut on me donner des renseignement sur son « rôle » pour qu’il soit ci « diabolisé ».

    Merci de tes renseignements Vincent =).

  6. Space-Tiger d’abord merci d’être passé =)

    Wawa-mania est une « board », c’est un forum où les gens postent des messages qui contiennent des liens de téléchargement vers des fichiers violant les droits d’auteur. Clairement plus les admin de ce site parviennent à génerer du trafic, plus il y a de chance que les pubs rapportent.

    Il y a trois problèmes :
    – le premier c’est de crier au secours dans la mesure ou ils savent très bien que leur activité est interdite sur le sol français, et de se permettre de faire des collectes de dons et autres magouilles qui leur rapportent d’autant plus,
    – ensuite on a l’attaque des autres board, Bluetouff c’est la preuve-témoin, mais à coté de nombreuses autres boards se font piloner. Non seulement ce sont des pratiques de crevards, mais en plus ca réduit notre choix de board (et la mentalité qui va avec les admins) et ca augmente leurs revenus.

    Ont-ils besoin de rentabiliser les installations ou font-il carrément de ces bénéfices une activité commerciale ? C’est un vrai buissness, plus besoin d’aller taffer, ca tourne tout seul. Ils profitent du système, ils ne font pas que « rendre service » comme ils tentent de le dire.

    – la dernière chose intolérable c’est la pratique de la censure, on ne pilone plus seulement pour le profit mais pour tout et n’importe quoi, moi j’assimile ca à un délit aggravé, l’intention de nuire est encore plus forte et il n’y a presque plus de motif : toi tu as dis quelque chose, j’ai le pouvoir je te fais taire.

    Ce n’est pas parce que « beaucoup » de gens s’enrichissent de manière sale qu’il faut normaliser et banaliser toute pratique qui est répréhensible. Il joue au con avec ses propres internautes, le coup de bâton tombe. Je cherche pas plus loin.

    Bluetouff a eu le courage de jouer le fouille merde et de tout écrire publiquement, grâce à lui on en sait maintenant bien plus sur les activités de Wawa-mania. D’autres board qui permettent de télécharger n’ont pas cette mentalité, elles sont moins fournies mais respectent les gens qui les font vivre. Ca fait une différence considérable.

    Wawa-mania n’est pas « diabolisée » mais percée au jour. Ce que ca change, c’est que Zac a un jury à convaincre maintenant.

    Il est vrai que je n’ai pas présenté Wawa-mania 🙂 Et j’ai choisi de ne mettre absolument aucun lien vers eux. Je ne veux pas participer à augmenter encore leur trafic, et ca laisse une chance aux gens qui iront chercher sur Google de tomber sur d’autres articles comme le miens.

  7. Merci Vincent =)

    Oké, je comprend mieux!
    Je n’ai jamais dis, que le faite que beaucoup de gens qui s’enrichissent avec de l’argent sale, les rends « banal », mais simplement, que ^^ .

    Maintenant je vois plus le probleme, et en effet, c’est vraiment un abbus de pouvoir matériel…
    C’est coup de DDos, et l’utilisation des pc « zombies » pour plombé les autres boards… C’est assez scandaleux!

    Merci Vincent 😉
    Très bon article qui rend, je le pense, hommage a la « mort » du blog de Bluetouff.

    ps: de rien, je passe régulièrement d’ailleurs 😉

  8. Le coup des pubs pour se faire de l’argent, je trouve ca normal : ils ont un trafic énorme alors pourquoi ne pas en profiter ^^
    En revanche je te rejoins pour le coup des attaques ! CA c’est du grand nimporte quoi et pour cette raison je souhaite de tout mon coeur qu’ils crevent ! 🙂

  9. J’aimerais juste ajouter une chose, je n’en parle pas dans l’article mais Bluetouff a une activité professionelle, d’après ce que je sais il est hébergeur de site, son propre blog était sur sa plateforme.

    Si l’ATILD a « miraculeusement » fait cesser les attaques c’était pour éviter que Wawa-mania se ramasse un second procès pour avoir nuit à l’économie d’une entreprise, et c’est autrement plus grave que de jouer au chat et à la souris avec HADOPI.

    Si Bluetouff a vu son acitvité professionelle atteinte, il a peut être choisi d’utiliser son temps libre à chercher comment demander réparation, ca personne ne le sait, il est très silencieux en ce moment.

  10. Je tiens à rappeler aussi, ils ont osez lancer un appel aux dons quand Zac devait payer l’amende … je ne peux pas croire qu’il soit dans la difficulté financière pour faire sa …
    Au passage, le président de l’Atild, c’est pas aussi l’employeur de Zac et un membre de Wawa mania?

  11. Oui Guillaume, il me semble.

    Merci Vincent pour ce complément, on comprend alors pourquoi Bluetouff a préféré ce taire. Car s’il avait continué, les attaques auraient suivies aussi et il aurait pu perdre des clients. =/

  12. Bluetouff.com est à nouveau en ligne depuis hier !!

    Il a pris soin de re-publier l’intégralité de son blog (l’article Wawa-mania compris) ainsi que deux nouveaux articles sur Orange.

    Comme quoi sur Internet, la censure est un acte qui se voit très rapidement et qui se contourne bien. Voilà une bonne leçon pour Wawa-mania.

  13. Sa prouve une chose, c’est que la seule chose qui arrêtera internet, c’est la motivation des webmaster et Blogger, temps que les passionné seront la pour faire vivre le net, rien ne pourra arrêter sa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *