Les différents types de « tactile »

tactileLes écrans moux, les écrans durs, ceux qui se rayent ou qui permettent de multiples points de contact, pourquoi le stylet ne marche pas avec certains écrans…

Différentes technologies qui nous entourent désormais, que ce soit téléphone, appareil photo et même écrans d’ordinateurs pour certains !

Je vous présente donc mon dernier article technique sur les technologies tactiles,

Vous vous rappelez mon article sur la table tactile Microsoft Surface, à l’époque Microsoft utilisait des caméras infrarouges :

microsoft surface

Sur le schéma, on observe que les caméras couvrent chacune l’intégralité de la surface de contact. Lorsqu’une source de chaleur apparait, il est donc possible de la situer dans l’espace en recoupant les données fournies à l’ordinateur. On observe la vue d’une des caméras sur le cliché de droite.
Cette technologie emploie donc une simple vitre comme surface de contact, qui sert à la fois d’écran pour le projecteur (n°4).

On aime :
– la surface de contact très résistante
– le multipoint fluide

On critique :
– la précision
– la portabilité

La « tactilité » peut aussi s’obtenir par l’utilisation d’une surface sensitive.
Pour simplifier, un écran résistif se compose d’une première surface plastifiée sur laquelle l’utilisateur appuie, soit avec son doit soit avec un stylet.
Cette surface, recouverte par le dessous d’un film électrifié, vient faire contact sur un grillage de capteurs qui permettent à leur tour de situer l’endroit sélectionné.

écran résistif

On retrouve cette technologie peu coûteuse sur la NintendoDS, sur la plupart des téléphones tactiles sorti avant mai 2009, mais aussi sur les appareils photos et les tablettes tactiles.
L’écran est souvent mou, mat et se raye peu. Le problème technologique rencontré, c’est qu’avec toutes ces couches l’écran peine à être lumineux.

On aime :
– l’utilisation du stylet
– le prix de la technologie

On critique :
– la précision sur les appareils mobiles
– l’impossibilité du multitouch

Toujours dans les écrans sensitifs, les écrans capacitifs se distinguent par l’utilisation des champs électriques :
Une couche qui accumule les charges électriques est placée sur la dalle du moniteur. Lorsque l’usager touche la surface avec son doigt, certaines de ces charges lui sont transférées. Les charges qui quittent la plaque capacitive créent un déficit. Avec un capteur dans chacun des coins de la plaque, il est possible de mesurer et de déterminer les coordonnées exactes du point de contact.

écran capacitif

La surface de contact est très sensible, la matière qui la compose doit permettre de laisser passer au maximum les charges de l’écran à votre doigt. On retrouve cette technologie sur l’iPhone, le HTC Magic et maintenant quelques appareils haut de gamme.

On aime :
– la précision et la réactivité
– le multitouch
– la luminosité de l’écran

On critique :
– le prix de la technologie (en baisse)
– la fragilité de la surface qui se raye

Un dérivé de la technologie capacitive est apparu avec la société bordelaise Stantum. Très peu d’informations à ce sujet, ce qu’on sait en revanche c’est que :
– la précision d’un point de contact est supérieure à 0.8mm
– la réactivité est fulgurante
– multitouch jusqu’à 6 points de contacts au moins
gestion de la pression sur l’écran
(logiciel et non matériel)

Cette technologie ne devrait pas apparaître avant 2010.

15 commentaires sur “Les différents types de « tactile »

  1. Article très intéressant, je trouve cette nouvelle technologie très intéressante mais je doute réellement qu’elle soit applicable sur tous les objets que nous utilisons quotidiennement.

    Dans un premier temps, je suis « pour » l’application de l’écran tactile sur les consoles. On peut le constater avec l’explosion de vente d’une console de « Nintendo » qui est la DS. Disons aussi que c’était une nouveauté alors on peut penser que les acheteurs avaient l’envi de plonger dans la modernité.

    Dans un deuxième temps, je suis « contre » cette application sur tout ce qui concerne les téléphones. J’ai moi même essayé et je peux vous dire que pour aller sur Internet, écrire un texto … Ce n’est vraiment pas facile et même quand cela le devient, on perd beaucoup trop de temps comparé à un simple clavier des temps d’aujourd’hui.

  2. C’est vrai et quand on voit la nouvelle PSP Go on se demande ce qui a bien pu passer par la tête de Sony pour oublier de mettre du tactile !! Le tactile c’est tout simplement ludique, tout le monde aime ca (pour dessiner etc).

    L’ennui sur les téléphones mobiles comme tu le soulignes c’est pour écrire un texto. C’est vrai que les téléphones d’aujourd’hui ont des dalles de diagonale modeste (3″ à 3.5″).
    Je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer mais déjà, ce n’est plus le même clavier ! C’est un Azerty, et non plus un clavier alphanumérique (classique). J’ai un ami qui s’en sors très bien, mais il faut un peu de dextérité et d’habitude, quand on a tous eu notre premier téléphone les sms n’ont pas été faciles non plus !

  3. Pour avoir un phone tactile, j’peux assurer que les sms c’est la galere ^^ Déja on oublie le petit sms discret sous la table en cours xD
    De plus, résistif ou capacitif, ca finit par se rayer si tu le fait tomber…. Et comme on fait toujours tomber son portable xD…
    Moi je suis plus pour les portables a touches et grand écran.

    Sinon le tactile je trouve ca génial du coté des ordinateurs (genre tablet-PC)

  4. C’est juste de l’habitude mais surtout la qualité des technologies utilisées. Aujourd’hui le tactile ne fait que d’arriver. Les technologies vont être de plus en plus performantes.
    Pour écrire des textos, c’est principalement le manque de précision qui peut poser problème, car les écrans ne sont pas aussi grand qu’un clavier normal (o_O un tel de la taille de mon clavier :S).
    Après des techniques sont développées spécialement pour taper plus rapidement sur des écrans tactiles je pense à Swype ou encore ShapeWriter.

    Pour ce qui est de la navigation sur internet le tactile offre la possibilité réel de surfer sur internet. On a plus besoin de parcourir tous les liens avec des boutons pour accéder à une rubrique en bas de la page.

    Le problème du tactile aujourd’hui sur téléphone c’est que les constructeurs exploitent mal ces technologies. Écrire un message avec la technique de Swype sur un téléphone muni d’un écran tactile est plus adapté qu’un clavier téléphonique standard reproduit sur l’écran.

    Mon frère a un téléphone à écran tactile: j’adore. L’utilisation est complètement différente. Il faut juste avoir l’habitude. Et les petits problèmes par-çi par-là sont dû non pas au tactile lui même mais à sa gestion par les constructeurs.

  5. Avec les nouveaux portables j’ai remarqué une chose c’est qu’ils ont beaucoup de fonctions mais niveau durée dans le temps c’est pas terrible …

  6. J’ai également un téléphone tactile (LG KC910) et je peux vous dire que pour écrire des sms il s’agit seulement d’une question d’habitude avant de retrouver l’aisance d’un clavier traditionnel. En plus on a pas le bruit des touches (parfois pas discret sur certains portables).
    Pour ce qui est de la navigation sur le net, le tactile est évidemment beaucoup mieux. Il faut juste que les sites internet s’adaptent pour l’internet mobile, mais cela concerne tous les mobiles, pas seulement les tactiles.

  7. Moi j’ai eu choix récemment entre un portable tactile et un portable non tactile ben j’ai vite fait mon choix … J’ai le N85 ! 🙂

  8. ahh Nokia 🙂

    Francois je suis content de te voir ici =]
    Pour te répondre je suis de ton avis, tout est question d’habitude.
    Certain sites proposent même des thèmes pour iPhones (dimensions adaptées) ce que je mettrais peut être en place à l’automne : l’internaute se connecte à sa session et le site s’affiche sous un autre thème que celui pour pc.

    L’avantage restant pour les multitouchs qui ont la possibilité de zoom par pincement. (disponible sur Android modifié par HTC)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *