Supprimer vos cookies protège votre vie privée

Canette 2.0

Cliquez pour agrandir

La publicité est le fléau d’Internet. Google Adsense est une régie publicitaire très répandue sur Internet, qui dépose donc chaque jour des dizaines de cookies sur votre ordinateur, soit autant de sites que vous visitez.

Il s’agit de petits fichiers stockés dans votre navigateur et dont la durée de vie est peut être infinie. Ils ont pour but de vous maintenir connecté à la plupart des sites Internet, mais également faire des statistiques, éviter le double post sur un forum etc.

Malheureusement, l’usage de ces fichiers fait l’objet d’une dérive : en enregistrant et espionnant votre manière de surfer, vos habitudes et mis bout à bout ces fichiers permettent de dresser un portrait robot de l’internaute.

Google explique ainsi retrouver ses internautes qui changent d’IP tous les matins grâce à ses cookies, dans lesquels le géant du web place un identifiant unique. Google enregistre ainsi à la manière d’un keylogger l’ensemble de vos recherches sur son moteur.



I- La publicité ciblée

Dans les CGU (Conditions Générales d’Utilisation) on trouve noir sur blanc les obligations légales d’un site. Et on y trouve des chose surprenantes.

Par exemple, en lisant « Vous et la publicité YouTube », difficile à trouver entre nous, nous pouvons lire ceci :


YouTube enregistre un cookie publicitaire sur votre navigateur, afin d’analyser le type de vidéo que vous regardez. En fonction de ces informations, YouTube associe à votre navigateur des catégories de centres d’intérêt, afin d’afficher des annonces adaptées à vos centres d’intérêt sur les vidéos que vous visionnez. Par exemple, si vous regardez souvent des vidéos de sport, YouTube peut associer une catégorie de centre d’intérêt de sport à votre cookie.


La publicité ciblée consiste à vous soumettre de manière permanente à des produits qui collent à vos centres d’intérêt. En sortant du site SNCF il ne sera pas rare de voir des proposition de restaurants ou d’hôtels dans la ville où vous passerez vos vacances.

Pour en savoir plus, lisez la très bonne explication sur le site de Google : « Fonctionnement de la publicité ciblée par centres d’intérêt »

Base de donnée vitre


II- Collecte de vos données personnelles

Si cela peut paraître une bonne initiative, Google dispose en contre partie de toutes vos habitudes. Il établi votre profil : dépensier, voyageur, naturiste, votre orientation sexuelle, vos goûts, votre style de vie… et ses concurrents.

Google s’est donc construit une gigantesque base de données, à savoir que plus vous utiliserez de services Google plus vous remplirez votre dossier. On peut compter sur l’utilisation de Google Map / Street View pour votre localisation, les pubs Adsenses présentes sur des millions de sites pour connaitre vos goûts, Youtube pour vos artistes préférés et le moteur de recherche pour vos centres d’intérêts.

Plus vicieux, Google Analytics enregistre votre IP, votre géolocatisation, votre langue, votre OS, votre navigateur (version), les plugins installés (version de Flash, java, AdBlock etc.) votre résolution d’écran, si vous étiez déjà venu, le modèle de votre smartphone si c’en est un, votre FAI et/ou opérateur, le type de ligne (ADSL, Modem, Fibre, Satellite), le site d’où vous veniez, le temps que vous passez sur chaque page …

L’écosystème de Google est complètement hermétique, opaque et à l’heure actuelle personne ne sait comment fonctionne la plateforme Adsense/Adword. Pas plus que le fonctionnement de la Google Car, qui enregistre les plaques, les visages, votre réseau Wifi (IP, ESSID, MAC) …


Enfoui à la ligne 86 de sa page Publicité et confidentialité, Google révèle par obligation comment se rempli votre dossier :


Lorsque le cookie [DoubleClick] est placé sur votre navigateur, il autorise Google à collecter des informations relatives à l’interaction entre votre navigateur et une annonce spécifique. Ces informations sont conservées dans un journal de connexion ayant l’aspect suivant :

time: 06/Aug/2008 12:01:32
ad_placement_id: 105
ad_id: 1003
userid: 0000000000000001
client_ip: 123.45.67.89
referral_url: "http://youtube.com/categories"

Le champ « time » indique l’heure à laquelle l’annonce a été affichée. Les paramètres « ad placement id » et « ad id » identifient la campagne publicitaire et l’annonce spécifique ayant été diffusée. Le paramètre « userid » correspond au cookie d’affichage d’annonce qui identifie le navigateur de l’internaute. Le paramètre « client IP » correspond à l’adresse IP (Internet Protocol) de l’internaute. Un paramètre « referral URL » indique l’URL de la page sur laquelle l’annonce a été diffusée. Nos journaux de connexion indiquent également si l’internaute a cliqué sur l’annonce ou interagi avec celle-ci.


Pour chacun de vos navigateurs, sur chacun de vos ordinateurs et téléphones.

Est-il possible de désactiver le cookie Google ? Non. En tout cas, pas sans installer leur plugin propriétaire dont nous n’aurons bien sur que faire. Installer des millions de plugin est-ce la solution, ou y en a t-il une plus simple ?

cookies google


III- Comment se débarasser de ces spyware ?

Deux solutions simples et efficaces :
– faire vider vos cookies automatiquement une fois par jour,
– et/ou bloquer les cookies sauf sur les sites de confiance (voir CookieCuller).

Moi je supprime intégralement mes cookies à chaque session. Le réglage est si simple qu’il suffi d’aller dans Firefox sur Outils / Options / Vie privée :
– sélectionnez « Utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »,
– cochez « Les conserver jusqu’à la fermeture de Firefox ».

Si j’ai besoin de me connecter à un site ou à un forum dans la journée j’utilise le gestionnaire des mots de passe. Ça me permet de me reconnecter en un clic puisque Firefox pré-rempli déjà les champs. Je vide également mon historique chaque jour, les formulaires de recherche etc.

Chaque matin, mon navigateur s’ouvre propre et m’offre une navigation indépendante de toute politique qui aurait lieu à mon insu. J’ajoute à cela l’excellent AdBlock Plus! pour les sites qui usent et abusent de la publicité rémunératrice.



Internet n’est pas un panneau publicitaire, au même titre qu’on ne mélange pas la pub et les films au cinéma. Il s’agit avant tout d’une place forte pour la création de contenu sans se faire envahir de popup, vidéos criardes et autres faux liens qui abusent les internautes pour devenir très rentables.

AdBlock Plus! est un addon Firefox qui permet de nettoyer les sites Web, comme un masque à gaz, comme un filtre. Vous avez des remords ? AdBlock s’exécute coté client, il « cache » les balises qui contiennent les pubs, il n’empêche pas leur exécution.

D’autre part, on constate que depuis 3 ou 4 ans, Google ne paye plus les webmasters. Les sommes sont « ras les pâquerettes » et le seuil des 70€ est quasi impossible à atteindre. Tout bénef pour Google.

Rédigé le 10 juillet 2010 dans "Vie numérique"
  1. Romain écrit le 10 juillet 2010 à 12 h 23 min#

    Oui, le sur-plus de pub sur internet c’est abusé ! Oui pour la pub car c’est une petite rémunération pour les acteurs de l’internet (par exemple Kelio) mais pas en sur-dose.
    Sans parler de pub, l’usage des cookies est devenu du n’importe quoi. Toute votre vie peu s’y retrouver :o

  2. Vincent écrit le 10 juillet 2010 à 12 h 45 min#

    J’ai oublié un élément à propos du nombre pas possible de paramètres retenu par Analytics & co : en fait, chaque internaute peut être identifié par ses habitudes. Plus il y a de paramètres plus c’est précis.

    Exemple : mon profil utilise Ubuntu, sur Firefox 3.6.3 FR précisément et utilise Flash 64, Java pour linux, Adblock, Chromifox, Downthemall, Firebug, Ubuntu Firefox, VLC et Windows Media plugin. Cette combinaison d’extensions rend mon navigateur identifiable et presque nominatif.

    Ce qu’il manque ? Un cookie. Si Google parvient à poser un identifiant, alors il gagne la partie.

  3. waraxe écrit le 12 juillet 2010 à 11 h 35 min#

    Je connaissais déjà les risques des pub google et je suis entièrement d’accord avec toi.
    Juste une petite note positive : dans Firefox 4.0 on pourra ajuster les règles de sécurité pour chaque site. Ça évitera d’effacer tous les cookies au lieu de supprimer juste les plus « dangereux ».
    Voir notamment ce post du framablog : http://www.framablog.org/index.php/post/2010/07/04/vie-privee-firefox-mozilla et surtout sa 3ème image qui montre l’interface.

  4. Vincent écrit le 12 juillet 2010 à 12 h 12 min#

    Ha super intéressant cet article de Framablog oO

    Donc ce dont parlait Sébastien (données géolocalisées fournies par des sites en html5) ce sera notifié à l’utilisateur par une alerte ?

  5. Romain écrit le 12 juillet 2010 à 12 h 26 min#

    Dès aujourd’hui, Firefox te demandes si tu veux ou non envoyer tes données pour la géolocalisation. Mais la géolocalisation est pire de ce que je pensais. Car enfait, Firefox n’envois pas directement vos infos au site. Il envois les données wifi des alentours et d’autres infos à Google Location Services. Ce service renvois les coordonnée (latitude, longitude) à Firefox qui les renvois au site. Donc en testant ou utilisant la localisation html5, sans être sur un site google, vous donnez à Google la correspondance de votre ip à votre localisation :o ! !

  6. louiz’ écrit le 10 avril 2011 à 4 h 50 min#

    « Vous avez des remords ? AdBlock s’exécute coté client, il « cache » les balises qui contiennent les pubs, il n’empêche pas leur exécution. »

    Si. Adblock empêche complètement l’affichage mais aussi l’exécution (si c’est du javascript par exemple) et surtout le téléchargement de tous les éléments qu’il bloque.

    Donc non, n’ayez pas de remords mais soyez fier de ne pas même télécharger les images de pub et ainsi faire comprendre que vous n’en voulez pas.

  7. Sébastien écrit le 12 avril 2011 à 10 h 06 min#

    Moi, mon adblock (konqueror) me laisse le choix entre bloquer et masquer.