Installer Debian avec des disquettes

Logo DebianUne Netinstall de Lenny, Squeeze ou Wheezy par floppy est devenu compliquée depuis Debian Etch, dernière distribution en date à proposer ce type d’installation pour ceux qui n’ont pas de lecteur CD bootable.

Pourquoi cela n’est-il plus possible ?

Les disquettes ne sont plus produites. Nous avons toujours la possibilité de lancer l’installation, mais le programme n’a accès qu’aux dépôts officiels, qui ne contiennent que des versions récentes de Debian. Hors les disquettes ne sont pas prévues pour ca.

Nous allons tout simplement devoir télécharger Etch depuis un miroir-archive.

Étape 1 : Récupérer les images de disquettes

Munissez vous d’un pc fonctionnel disposant d’un lecteur de disquettes. Téléchargez ensuite les 5 fichiers .img de ce répertoire.

Sous Windows, il faut télécharger un utilitaire. Rawrite ou Floppy Image par exemple.

Sous Linux, ouvrez une console et collez ca dedans :

dd if=fichier.img of=/dev/fd0 bs=1024 conv=sync ; sync

Voici l’ordre des disquettes :
– boot.img
– root.img
– net-drivers-1.img
– net-drivers-2.img
– cd-drivers.img

Informations tirées de debian.org.

Étape 2 : Lancer l’installation

A ce stade, la seule chose qui pourrait vous poser problème ce serait votre carte réseau. Sinon, la suite devrait se passer sans encombre.

Insérez les disquettes dans l’ordre et suivez les instructions. Lorsque le programme d’installation aura avancé, la recherche d’un miroir commence. Il vous sera demandé de choisir un pays , choisissez « enter information manually » tout en haut de la liste.

Ensuite, entrerez ce miroir : archive.debian.org avec comme chemin /debian/.

La suite est l’installation habituelle de Debian Etch (bien lente par contre). A noter qu’a cause de ca, l’installation se fait au mieux sur de l’EXT3.

Étape 3 : Mettre à jour vers Lenny, Squeeze ou Wheezy

Il est malheureusement impossible de mettre à jour directement une vieille distribution vers la plus récente en une seule fois.

Commencez par modifier les dépôts en root pour recevoir Lenny :

nano /etc/apt/source.list

A partir de Lenny, tout se passe dans les dépôts actuels. Il faut donc changer tous les liens http://archive.debian.org/debian/ en http://ftp.fr.debian.org/debian/ et remplacer tous les Etch par Lenny. Pour quitter nano, Ctrl x, y, enter.

Exécutez pour finir un apt-get update && apt-get dist-upgrade.

Il ne manque plus qu’à répéter l’opération avec Squeeze et Wheezy et vous serez à jour 🙂

10 commentaires sur “Installer Debian avec des disquettes

  1. Ce n’est pas tout les jours que l’on installe une Debian avec des disquettes ^^.
    Mais ça peut servir quand on a un pc à 170MHz 😉
    D’autant plus que comme tu le dit moins en moins de distributions proposent ce genre d’installation.

  2. Il ne reste plus que Debian et Slackware ! C’est grave je trouve, quand on se veut des distrib multi architectures et surtout très légères pour ranimer des antiquités.

    Debian consomme 6,5Mo de Ram après installation, ou 13Mo avec les utilitaires standard du système (syslog et compagnie).

  3. euh… loin de moi l’idée de troler mais c’est quoi l’intéret alors que l’on a un truc fabuleux qui existe qui s’appelle la clée usb ?

  4. @Valère, non Slitaz n’est pas plus légère que Debian, et non seulement il n’y a pas d’installateur pour la mettre sur mon disque mais en plus je ne connais pas les outils en ligne de commande. Debian c’est 6Mo, plus light je n’y crois pas !

    @Seito, un Pentium 75 @170Mhz et 32Mo de Ram ne boot pas USB 😛

  5. Déjà essayé, jamais réussi. Quand on a une vieille bécane en général vaut mieux oublier l’usb 😉 Je ne suis pas sur qu’une install sur USB 1.0 soit plus rapide qu’en Ethernet d’ailleurs. Mais c’est sympa de le proposer 🙂

  6. J’ai souvenir qu’avec la Slackware, la préparation des disquettes était une épreuve… Ça me donnait l’impression que la vérification du formattage sous Linux était plus exigeante que sous DOS, et les disquettes étaient très souvent défectueuses.

    Vu ces mauvais souvenirs, dans un tel cas, sans USB ni cédérom, je préférerais encore démonter le disque dur et réaliser l’installation de base sur un autre PC. La manipulation matérielle se fait en quelques minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *