Rentabiliser son blog WordPress (Monétisation)

Et si vous utilisiez Internet pour gagner un peu d’argent ? La promesse est belle, peut-être trop pour être vraie…

Les faux bons plans ne manquent pas, mais certaines propositions méritent toutefois qu’on s’y intéresse, c’est ce que nous allons voir cette semaine.

Cet article s’adresse en particulier aux Webmasters, à faire uniquement si le site vous appartient.

Première partie : Mesure de l’audience

Pour cibler l’offre que nous allons choisir, il faut mesurer le trafic de votre site. En effet plus vous aurez de visiteurs plus l’offre sera intéressante, mais vous ne gagnerez rien à surestimer votre fréquentation.

Nous allons donc installer Google Analytics sur votre blog.

Cet outil fonctionne en deux phases :
– d’abord lors de l’inscription, Google vous fourni un code html invisible aux visiteurs à insérer sur votre site. Vous devez le placer à un endroit qui est toujours accessible peu importe la page que l’on regarde, le pied de page est un très bon endroit.
– ensuite l’analyse. Elle ne débute qu’après deux ou trois jours, pour pouvoir construire les premières statistiques.

A partir de maintenant, vous pouvez lire combien de visiteurs regardent votre site chaque jour. Ce chiffre va nous permettre de passer à la partie 2.

Seconde partie : Mise en place des pub

Nous allons maintenant choisir quelle publicité vous correspond.
Tout d’abord, ne retenez que les régies publicitaires connues, en général elle offrent les meilleurs taux clic/€.

La publicité par mail et sms :
Cette publicité est particulièrement intrusive, vous vous retrouverez inondé de spam et ne gagnerez que 0.01€/mail ouvert comme le fait Mailorama. Je vous le déconseille fortement.

La publicité par popup :
Encore plus désagréable pour le visiteur, qui se sent agressé et doit faire l’effort de fermer une fenêtre qu’il n’a pas demandé. Si les taux de ce type de pub sont généralement très élevés, les popup risquent de faire chuter très fortement le traffic de votre site.

La publicité par clic :
Ce type de publicité récompense les sites fréquentés de manière régulière, il est primordial de comprendre que vous ne pourrez pas à vous tout seul cliquer sur les pub !
Une fois inscrit sur le site, la régie vous donnera un code html à placer où bon vous semble, sachez tout de même qu’une publicité visible a plus de chance d’être cliqué mais pollue visuellement votre site, à vous de bien la placer.

Maintenant que nous connaissons combien de visiteurs viennent régulièrement sur votre site, nous allons pouvoir choisir CPC ou CPM, suivant si votre trafic est de l’ordre de la Centaine de visiteurs ou du Millier de visiteurs par jour.

Les régies :

Google Adsense propose des bannières de tailles très différentes, vous en trouverez forcément une pour votre site. Elles se présentent sous forme de texte (dont vous choisissez les couleurs).
Vous pouvez placer jusqu’à 5 pub sur autant de site que vous le souhaitez.
Les revenus générés par Google sont très intéressants mais aléatoires car Google mesure de nombreux paramètres comme le taux de retour des même IP sur ses pub, la provenance etc

Allotraffic. L’annonce se présente sous forme d’un lien texte, et peut être accompagnée d’un bouton 88X31. Le clic est rémunéré 0.07 € HT. Il existe à l’heure actuelle 6 tailles de bannières différentes.

Comclick pour les très gros sites dont la fréquentation est supérieure à 100.000 visiteurs par jour. Sachez que vous ne serez pas payé en fin de mois si le revenu cumulé est strictement inférieur à 75€. (à lire dans les conditions générales)

AD42, idem mais avec un seuil à 50€ tout aussi difficile à atteindre.

Rappelez vous qu’inciter ouvertement les visiteurs de votre site à cliquer sur vos pub est strictement interdit, sous peine de voir fermer votre compte.
Vous pouvez cumuler plusieurs régies publicitaires, mais pensez au bien être de vos visiteurs avant de vous engager dans une campagne de pollution de votre site !

8 commentaires sur “Rentabiliser son blog WordPress (Monétisation)

  1. Très intéressent comme article. En en apprend un peut plus sur le fonctionnement de ces régies publicitaires notamment Adsense de Google.

    Mais petite question, Les Coups Par Clic et les Coups Pour Mille ne reviennent pas à la même chose en gain au final?

  2. CPC c’est Coût Pour Cent [clics] et CPM pour Mille [clics]

    du coup non, car le CPC table sur une petite fréquentation, tu es sûr d’être rémunéré mais moins fortement que si tu peux assurer 1000 clics / mois. Dans ce cas le tarif sera un peu plus élevé (ca se compte en centimes) mais x1000 c’est bien plus intéressant !

    On peut dire que plus ton traffic monte plus tu es rentable =)

  3. Article très intéressant, j’utilise les services de Google et je suis très satisfait par contre j’ai une question par rapport à la publicité que tu utilises en bas de ton blog, as-tu utiliser un plugin pour le mettre en place ? Si oui comment as-tu fait ?

    Merci d’avance

  4. en bas ? Tu veux dire en bas des articles ? Pour celles ci je suis allé les intégrer directement dans le code du thème.

    Si tu parles des pubs en dessous du footer hé bien non c’est mon thème qui est tout simplement fait comme ca et j’ai des « blocs du bas » dans lesquels j’ai mis des blocs de textes et j’ai placé mon code dedans.

    Cependant cet emplacement n’est pas vraiment propice à la publicité je comptais l’enlever et le déplacer peut être à droite (ou ne garder que celles des articles).

    Il ne faut pas oublier que la publicité n’est pas très agréable, alors il faut travailler pour l’intégrer au style graphique du site (couleurs et formes)

    Ai-je répondu à ta question ? (et toi comment suis tu les réponses à tes questions ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *