Référencement concurrent : Wikio, Digg, Blogonet, Webplanete, Tout le monde en blogue

référencement concurrentielLes agrégateurs de flux RSS ont la belle vie depuis quelques années.

L’avènement de Digg et de Wikio en France a lancé cette nouvelle mode dans la blogosphère. Il s’agit de site vous proposant leur popularité.

J’ai essayé la plupart d’entre eux durant le mois de juillet, et les résultats sont mitigés. Vous allez vite vous rendre compte que leur intérêt est tout relatif.

Que font réellement les agrégateurs ?

Sous couvert de votre accord -bien entendu-, leur rôle est « d’aspirer » votre flux RSS en vue de l’indexer. Ces sites à forte fréquentation (PR 5 à 7) cumulent dans un flux d’actualité ininterrompu des flux de centaines de blogueurs.

Quand la promotion devient du détournement

Paperblog est un très bon exemple : une fois inscrit, votre site va fournir à Paperblog tout son contenu, c’est à dire vos articles dans leur intégralité.

Aux yeux de Google il y a donc un contenu en double et il va falloir choisir entre vous et Paperblog. En terme de positionnement dans les résultats Google le choix se portera de préférence sur le site à fort PR, jugé crédible.

Paperblog construit donc sa popularité sur le dos des blogueurs. Là où le bas blesse, c’est que Paperblog vend vos articles, ou plus exactement se rémunère en affichant de la publicité qui lui rapporte gros. Cette rémunération n’est possible que grâce à vos articles !

Le lien de retour n’est volontairement pas mis en valeur, si toutefois un visiteur trouvait un quelconque intérêt à se rendre sur votre blog après avoir lu votre article en entier sur Paperblog…

Les agrégateurs sont-ils honnêtes ?

Après un mois à l’essai, voilà mes premières impressions :
Wikio est vraiment bien : les résumés d’articles proposés renvoient directement sur votre site et on ne vous demande rien en contre partie.
Blogonet m’a validé le 23/09 (regardez la date de l’article vous allez comprendre), pour le moment aucun avis. Ça ressemble à Wikio.
Coteblog ressemble à Webrankinfo, il propose une fiche descriptive du blog associée aux liens de vos 5 derniers articles. Il donne une bonne visibilité dans les autres moteurs de recherches, sans nuire.
Tout le Monde en Blogue vous force à afficher leur bannière bleu flashy. C’est elle qui active la capture du flux automatique. Nul.
Webplanete fût une catastrophe, vous pouvez lire ma débâcle avec eux j’ai du téléphoner 3 fois pour les forcer à me désinscrire.

Le premier constat c’est qu’à part Wikio, aucun ne m’apporte plus de quelques visites. Ces sites présentent habituellement le titre de votre article et ses deux premières lignes tout au plus. Ce qui n’est pas le cas de Paperblog ou Le php facile, qui pompent littéralement votre blog.

Les grands gagnants

Si ces agrégateurs vous auront permis de vous faire un peu connaitre, les Digg-like ne sont intéressants que pour les internautes lecteurs. Ils se lisent sans prêter attention au site proposant l’info, car celle ci est noyée dans la masse.

Ces agrégateurs en tirent un bénéfice direct : trafic = argent. La publicité est très lucrative croyez moi. N’espérez pas en tirer beaucoup de fidèles lecteurs, ces derniers ne peuvent de toute manière pas suivre tous les blogs affichés.

Le cas des Planets

Les agrégateurs comme le Planet Libre sont un cas particulier. Lorsque je publie sur ce site à travers mon flux RSS, j’accepte de faire une sorte de « don » de mon article, de telle sorte qu’un sujet noyé dans Google puisse avoir une visibilité auprès d’un public déjà intéressé.

Que rapportent finalement ces tous ces agrégateurs ?

Très peu, alors un bon conseil que je peux vous donner c’est de vous en méfier car ils pourraient briser votre positionnement sur les moteurs de recherche. Surveillez de près vos statistiques, ou cherchez vos articles vous même dans Google (et en vous déloggant).

Un jeune blog acceptera peut être plus facilement d’être utilisé, car il recevra en échange de la visibilité. Mais c’est une option à moyen terme. Ensuite, il faudra trier : je n’ai gardé que Coteblog et Webrankinfo pour la visibilité globale, Wikio et Blogonet pour mettre en avant mes articles.

Le minimum vital

Je n’utilise que les agrégateurs qui -visiblement- ne me nuisent pas. Utiliser quelques agrégateurs triés sur le volet vous apportera une source fraiche de visiteurs, qui ne seront pas passés par les moteurs de recherche. Depuis Webplanete.net, je ne prend plus le risque d’en utiliser d’autres.

Mise à jour : 15 jours plus tard j’ai mené quelques recherches pour voir l’impact de tous ces sites qui prétendent mettre en avant votre site, faire monter votre PR et votre trafic. Je pense encore qu’une bonne vieille image parlera mieux que moi :

Pourquoi une image d’Altavista et pas une autre ? Parce qu’après Google, Altavista semble sortir les meilleurs résultats.
Alors le constat est flagrant : pour tout autre moteur que Google, les résultats retournés sont ceux qui ont le plus de crédibilité (PR) et d’ancienneté. Votre site sera relayé derrière. C’est la loi du plus fort.

L’avis de la rédaction

Force est de constater que certains agrégateurs ont eu des effets ravageurs. Vous pouvez surfer vous même sur le site, pour observer son fonctionnement, lire ces CGU et vous assurer de quelques points :
– chercher les liens vers le site original,
– la quantité de texte reproduite (2 lignes ? 1 paragraphe ? tout ?),
– assurez vous que la désinscription se fait facilement, via votre compte en cochant une case.

Si vous suivez mes quelques conseils & mise en garde vous devriez éviter quelques pièges. Néanmoins il faut rester prudent : n’utilisez pas votre propre flux RSS ! Pour pouvez par exemple vous servir de Feedburner. En cas de litige c’est vous qui aurez le dernier mot.

15 commentaires sur “Référencement concurrent : Wikio, Digg, Blogonet, Webplanete, Tout le monde en blogue

  1. Vui trouver le site d’un agregateur devant son blog dans les moteurs de recherches doit être insuportable!

  2. Moi au début j’étais aller voir une fois le site pagerank histoire de savoir ou en était mon site, le lendemain quand je tapais le nom de mon blog, bin c’était pagerank qui sortais avant … sa fait bizarre quand sa arrive …Pour ma part je ne suis inscrit que sur wikio, 1 annuaire, et 2 aggrégateur dans le domaine du manga, et je peux pas dire que sa me ramene du monde …
    tout au plus 5 visiteurs / articles

  3. J’observe de nombreux sites qui se font des dizaines de partenaires avec une liste longue comme le bras de relations.

    Pour ma part j’ai choisi de limiter le nombre de mes partenaires à une petite dizaine, des blogs triés sur le volet choisi pour leur charte graphique agréable & pour l’intérêt des sujets qu’ils traitent.

    Ce maillage m’apporte à mon avis plus de visites pertinentes que les agrégateurs. C’est dans la nature même d’Internet de tisser des liens non ? 🙂

  4. J’ai pour ma part aussi regardé le fonctionnement d’autres blog, et la première des choses que j’aipus remarqué, c’est que plus la liste des blog partenaires est longue, moins il y a de suivis des liens, dans le sens, où une fois qu’un partenariat est passé, il peut aussietre annulé si l’un des blogs ne respecte plus les conditions de départ, comme par exemple siil n’ai plus actifs depuis 1ans …

    Je sais que je n’ai pas une liste longue comme le bras de partenaires, meme si je visites environ 5 blogs/ jour pour rester au plus proches de l’information et de la communauté, il est difficile de trouver de bon blog qui restes assez « jeunes » (environ moins d’un an) et qui soit suffisament intéressant à lire sans qu’il y ai de la pub à gogo ou une liste de lien de retour aussi longue que le nombre Pi …

  5. Moi mon choix personnel aura été de n’afficher qu’une seule petite pub sur mon blog dans le meme type que sur Influence PC, elle se trouve sous mes pinguoins, elle n’est la que pour ramener quelques centimes une fois de temps à autres, et elle est en teste depuis 2 mois maintenant, mais il est hors de question de mettre une pub plus importante ou voyante que celle que j’ai mis en place.

    Je n’ai pas créé un espace de pub, mais bien un espace d’échange libre et gratuit …

  6. Perso je ne sais pas non plus quoi penser des sites dont tu parles, je teste wikio depuis quelques moi et je t’avoue que mon traffic a légèrement progressé depuis. A priori, c’est le contenu de qualité qui remonte le plus dans leur classement et qui, à priori renvoie le plus de visiteurs.
    En même temps, Wiko a un fort PR, plus que mon blog, donc, s’il met mon contenu en avant sur Google (à priori juste un extrait en plus) ça me plaît 🙂

  7. Je ne pense pas qu’influence-pc est mal référencé. Dans Google avec les mots wikio referencement ce blog arrive troisième.

  8. Le référencement d’un blog ne peut s’évaluer sans outil de stat adéquate 🙂 Peut être que le blog a l’air jeune mais j’ai eu mon PR3 très tot 😉

  9. Mise à jour : Suite à une étude réalisée sur la base de Google Analytics et de mes recherches sur de nombreux moteurs de recherche (Ask, Yahoo, Altavista, Yauba, Voila, Bing et AOL), j’ai constaté que la plupart de ces sites sont réellement nuisibles.

    Les sites utiles :

    Wikio qui n’indexe pas mes articles, il les met en avant et redirige les internautes vers l’article en entier sur le site original.

    Cotéblog est un annuaire vous proposant une page de présentation. Il valorise principalement votre page d’accueil (et pas vos articles), il est intéressant pour être visibles dans les moteurs de recherche qui demande de l’ancienneté et un fort trafic que vous n’avez pas. Pas à son niveau. Il propose de nombreux liens vers votre site et n’indexe que les 140 premiers caractères d’un article comme Wikio, et seulement sur les trois plus récents.

    Tous les autres sont des sangsues, ils puisent sur ce que vous leurs fournissez pour augmenter LEUR trafic et ainsi générer de l’argent grâce à la publicité et à des partenariats commerciaux.

    Je supprime dès lors Toutlemondeenblogue, Webrankinfo, Hitparade, Webplanet, Blogonet, et Fluxnet. J’écris pour mon plaisir, pas pour faire les affaires d’entreprises juteuses.

  10. Tu vois, je ne connaissais pas le principe de ces sites de référencement avant que tu n’en parles. Ca ne donne pas envie de s’y inscrire. 🙂

    Personnellement, j’utilise planet-libre pour partager mes articles. Comme je parle essentiellement de libre, on peut dire que je publie presque tout dessus, excepté quelques billets.

    Après, c’est vrai que c’est un état d’esprit différent de la course au référencement. Je me dis que même si peu de gens fréquentent mon blog, des centaines lisent mes billets sur le planet. 🙂

    D’un autre côté, les seuls lecteurs qui reviennent sur le blog le font pour émettre un commentaire, ce qui est un aspect constructif de ce modèle.

  11. Le cas du Planet présente le réel avantage de mettre en avant des articles qui se seraient probablement perdus dans l’immensité de Google. C’est le seul agrégateur où j’accepte désormais de paraitre avec Wikio.

  12. Comme toujours, c’est le liens entrants qui déterminent le positionnement d’une page.

    Donc un agrégateur puissant va avoir tendance à faire passer votre site derrière, sauf dans le cas où votre propre site possède de nombreux liens vers lui (provenant de blogs, de forums, de diigglike, d’annuaires, …). Et dans ce cas là, l’agrégateur devient un aspect positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *