Attendre pour acheter sa musique moins cher ?

png audio musiqueJe suis passé le weekend dernier à la FNAC puis à Virgin. J’y ai trouvé des piles de CD de musique à 7€. J’ai d’ailleurs constaté des prix rigoureusement identiques chez les deux enseignes.

Je me suis donc fait la réflexion suivante : Comment sont payés les artistes ?

Réponse 1 :
Au nombre de CD vendu. En fait la FNAC n’écoule pas toujours ses stock (on retrouve des CD des années 2000 dans les bacs)

Réponse 2 :
Par la quantité de livraisons que commande la FNAC à ses fournisseurs, au fur et à mesure qu’un produit a du succès (plus il a de succès plus la FNAC s’approvisionne). Un artiste qui devient « disque de platine » a donc répondu à une forte demande des revendeurs (FNAC). Son pourcentage de bénéfice est touché lors de la vente des fournisseurs.

C’est à ce dernier qu’il appartient de gérer ses stocks. Des arrangements avec la FNAC lui permettent d’écouler les restes, ce qui permet de mettre en vente, non plus à 16€ mais 7€ un CD neuf. La FNAC vient de réduire ses marges en vendant son CD 7€ (et ce n’est pas de la charité).

Je pense maintenant au prix de la musique dématérialisée.

Une chanson = 1€, cela vient grossièrement du calcul suivant : 15 chansons par CD divisé par 15€, 1€/piste. Mais ce calcul (sans la boite, sans le livret) est en fait basé sur un prix « effet de mode » qui est naturellement gonflé. Ce prix n’est pas réaliste, mais il se vend bien au consommateur.

Conclusion N°1

Il est plus intéressant de patienter quelques années pour acheter un CD. Pendant ce temps vous pourrez vous en faire une idée en l’écoutant sur Deezer. Je ne doute pas que vous envisagerez d’autres solutions plus abordables.

Conclusion N°2

Le prix de la musique en ligne ressemble à de l’extorsion de fond, tellement son prix est supérieur à son équivalent physique. La musique dématérialisé ne bénéficie d’aucune réduction alors que son coût de production est tout simplement nul.

7 commentaires sur “Attendre pour acheter sa musique moins cher ?

  1. Je suis d’accord que l’achat par internet ce n’est pas encore ça. Mais ça évolu. Déjà on ne trouve plus de DRM dans les musiques. C’est un point très important. La chanson unique est toujours vendu 1€ et n’a pas de pochette (ça a encore du mal à passer dans le câble ^^^) ni de livret (ils pourraient le donner en PDF :p).
    Et donc est toujours plus cher que dans les rayons. Mais faut voir que le prix des albums est quand même descendu à 10-11€.
    Par contre, un bon point de l’achat sur internet, c’est la possibilités d’acheter à l’unité.
    Mais je préférais acheter ma musique à 1€ et que plus de 50% de cette somme soit redonné à l’artiste.

  2. LE prix des albums n’est pas « descendu à 10-11€ ». Le dernier de Muse tape les 15€, idem pour tous les albums de moins de 2ans.

    Mon avis suinte à travers mes articles : je n’achète pas ma musique. Pour l’heure, les sites marchands se sont attachés à coller des DRM et tant qu’ils ne m’échangeront pas tous mes lecteurs MP3… je garderai mes habitudes.

    A noter que sous Linux, ni VLC ni Totem ne lisent les DRM. Je ne suis pas un « sous » internaute, j’ai donc droit comme tout le monde d’écouter de la musique. Si les fichiers vendus ne peuvent pas être lu par un simple lecteur MP3, ils ne me servent à rien.

    Autre point, les sites qui annoncent se passer de DRM vendent la musique cher comme tous les autres. Je veux bien faire l’effort de sortir la CB mais il va me falloir une bonne raison. Et je dois pouvoir la donner à ma famille si j’en ai envie, je pense que l’opération deviendra assez rentable pour qu’occasionnellement on se refile quelques morceaux entre nous.

    Dernière chose. Si j’achète un morceau, il ne doit pas être lié à un logiciel. Exemple, iTune : Apple prend le monopole de la vente, mais qu’est-ce que je fais si Apple refuse un artiste ? Je vais l’acheter ailleurs, mais je ne pourrais plus faire de playlist, car les DRM ne sont pas utilisables dans le même logiciel. Trop de contraintes tuent la contrainte, je ne veux pas être esclave alors que je contribue à les faire vivre.

  3. Mais c’est pas un CD ca, c’est une offre sans la boite, voilà l’offre avec la boite et le livret aussi http://musique.fnac.com/a2717224/Muse-The-Resistance-CD-album

    Et Muse, Absolution qui date de 2006, 20€ http://musique.fnac.com/a1908386/Muse-Absolution-CD-album

    AC/DC ca date pas d’hier, hop 17€ http://musique.fnac.com/a1399148/AC-DC-Highway-to-hell-CD-album

    Zaz, 15€ http://musique.fnac.com/a2863606/Zaz-Zaz-CD-album (ouai, à UN centime près je passe sur le 99)

    Katy Perry, teenage dream 18€ http://musique.fnac.com/a2991198/Katy-Perry-Teenage-dream-Edition-limitee-CD-album

    T’en veux encore ? 🙂

  4. Partant du principe que un ou 20 millions de fichiers représentent le même coût de production, j’ai du mal à comprendre que toutes les pistes s’alignent à un prix si élevé.

    C’est que malgré le téléchargement, ca reste très juteux cette affaire ! On nous referais presque le coup 1 franc = un euro là, je me trompe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *