Reportage photo du Karotz

KarotzC’est dans les locaux de Mindscape que je suis allé interviewer pour vous les concepteurs de ce lapin Hi-Tech.

Karotz a eu la vie difficile ! Ou plutôt son grand frère, Nabaztag, qui a bien failli disparaitre en 2009 si la société Mindscape n’était pas passé par là.

Karotz, c’est d’abord un drôle de petit lapin électronique qui offre pour la première fois une interaction vocale entre vous … et lui. Ses oreilles mobiles et la couleur de sa diode vous indiquent son état émotionnel.

C’est aussi et surtout un appareil grand public connecté … et branché ! Connecté par ses nombreuses applications mais aussi branché par son look personnalisable.

Nous sommes le jeudi 23 décembre. Il est 14h lorsque j’arrive enfin au bas du bâtiment, à Boulogne-Billancourt. J’ai tout préparé : l’appareil photo, mes fiches … Après quelques minutes, Marjorie se présente à moi. C’est devant un prototype de Karotz que l’entretient commence.

Marjorie MindscapeMarjorie, Responsable Marketing

Fan du Nabaztag de la première heure
Rejoint Mindscape en 2007

Q: Tout d’abord, la question que tout le monde se pose : pourquoi avec vous repris le Nabaztag ?

R: On cherchait à se développer sur autre chose. On a sorti plein de jeux à licences télévisées et sur des consoles qui ne nous appartiennent pas (Nintendo, Sony, etc.) et finalement dans le jeux vidéo on s’en sort bien ! On a lancé notre propre studio de développement, Punchers Impact, mais Thierry était un amoureux du lapin dont il a suivi l’aventure depuis le début et il s’est dit « C’est l’occasion ou jamais ».

Q: Les pré-commandes vont bon-train, est-ce un signe pour le Karotz ?

R: Ça fait une semaine que le site est en ligne, on a une bonne centaine de pré-commandes. On espère que ca va continuer !

Q: Comment le Karotz va réussir à convaincre les clients qui ont fait défaut à Violet ?

R: C’est en terme d’usage qu’on a travaillé. On s’est rendu compte sur le Nabaztag que finalement les gens l’utilisent peu, sur 150 000 ventes il y en a 20 000 qui sont utilisés au quotidien, on a trouvé que c’était un peu dommage. Alors on s’est dit, « Rendons le utile » : il va m’aider pour communiquer avec mes proches, pour avoir la météo, le trafic, mes flux RSS sans avoir besoin d’un ordinateur connecté à Internet.

Q: L’équipe est plutôt jeune, quelle est l’ambiance dans les bureaux ?

R: En moyenne d’âge on a tous une petite trentaine d’années ! On a tous les mêmes motivations, la même passion pour les petites choses geek et les jeux vidéo donc forcément on s’entend plutôt bien !

Karotz Dev Diary#5
Coulisses du Dev Diary#5

Famille de Karotz
Famille de Karotz

Nanoztag & FlatNanoz
Nanoztag & FlatNanoz

Marjorie me conduit ensuite dans le terrier du Karotz, où il est élevé depuis sa naissance. C’est là que j’ai fais la connaissance de Julien, responsable technique et Yoann, développeur sur le firmware du lapin.

Yoann MindscapeYoann, Ingénieur Systèmes Embarqués

Gère la cross-compilation, sous Linux
Rejoint Mindscape en 2010

Q: On m’a dit que mon Karotz serait plus intelligent qu’un Nabaztag. C’est vrai ?

R: La notion de serveur par rapport à Violet est un peu différente. Maintenant l’intelligence est dans le lapin : les serveurs sont seulement là pour transmettre les appli. Avant, les lapins étaient des terminaux !

Q: Les gens qui ont des Nabaztag vont-ils profiter des nouvelles fontionnalités du Karotz ?

R: Une application Karotz sera capable de s’exécuter sur le Nabaztag. L’idée c’est que l’on puisse faire une application en JavaScript : elle s’exécutera de la même manière, sauf qu’au lieu de s’exécuter côté lapin elle le sera côté serveur. Ça va démultiplier le nombre d’applications Nabaztag par rapport à actuellement !

Q: L’un des nouveaux accessoires est la batterie. Est-ce que mon Karotz fonctionne Hors-Ligne ?

R: Il n’y a pas de pile sur la carte mère. Quand tu démarres ton lapin, il va se retrouver au 1er janvier 1970 à minuit. Le Text To Speech et la reconnaissance vocale sont exécutés sur Internet, donc on est obligé d’avoir accès à Internet. Maintenant on peut toujours penser à un mode débridé mais on a pas souhaité le mettre en avant d’ici la sortie.

Julien MindscapeJulien, Responsable Technique

Unique développeur sous Mac
Rejoint Mindscape en 2010

Q: Comment allons nous rendre notre lapin plus intelligent ?

R: On peut faire des applications embarquées en JavaScript, mais on fourni aussi une API Web qui permet de faire ses propres applications dans son langage de prédilection. On peut les faire en PHP, en Java, en Python etc. Les applications font des appels sur la plateforme et elles donnent les instructions à faire exécuter.

Q: Si je créé une application, comment puis-je la partager ?

R: Typiquement quand on fait une application externe, disponible sur un serveur Web, on l’héberge et on la fourni à la communauté. Elle est disponible dans le store et à chaque fois que quelqu’un la demandera, ca appellera ton serveur qui enverra les instructions aux autres lapins.

Q: Que feront les gens de leurs Nabaztag au fait ?

R: On imagine de pouvoir coupler des Karotz avec des Nabaztag ! Rendre les objets plutôt intelligents, par exemple quand le Karotz va faire une remarque on a le Nabaztag qui lui répond. De la même manière, aujourd’hui le Karotz est capable de piloter un Nabaztag.

Vous en saurez plus si je parviens a en obtenir un en test, sinon il faudra attendre jusqu’en mars !

8 commentaires sur “Reportage photo du Karotz

  1. La classe Vincent d’être aller dans les coulisses du Karotz. =D
    Ce lapin est vraiment sympa.
    Mais je trouve que 200€ pour ce petit Karotz est un peu cher.
    Par contre c’est une bonne chose de proposer plusieurs langages pour créer des applications. Mais je n’ai pas compris l’histoire des serveurs. On est obligé d’avoir notre propre serveur pour proposer nos applications ?

  2. @Romain pour les applications je n’en sais pas plus. Je ne sais pas si les applications Web peuvent elle aussi être en JavaScript, ou uniquement dans les langages cités : C/C++, PHP, Python etc. On vera 🙂

    Le tarif, c’est celui du lancement. Ca baissera probablement un jour 😉

    @TimCruz effectivement, j’attendais ca depuis octobre ! J’ai pré commandé mon lapin mais j’ai vraiment hate d’en faire une revue, que ce soit avec le miens ou un autre.

  3. Euh… La y a un truc que j’ai pas compris… Ca sert a quoi ce truc ? Et c’est pas pour etre mechant mais perso je trouve ca moche oO

  4. Ça se voit ! Un pc embarqué sous ARM avec un boitier bien sympa et qui fait les taches courantes : lire des flux RSS, annoncer la météo, lire un MP3 ou la radio, avec un synthétiseur vocal et c’est sous Linux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *