Internet Libre ou Minitel 2.0 ? La conférence de Benjamin Bayart

Minitel Internet est un espace à protéger.

Le Minitel symbolise la centralisation de l’information. Le danger, c’est l’apparition progressive de points de faiblesse dans la Toile : un site dérange ? Une image choque ? Une vidéo fait la polémique ? Un seul et unique décret suffi à faire taire.

La force d’Internet c’était justement que chacun ai sur sa machine perso ce qu’il veut montrer au Monde entier. Les internautes se connectaient à sa machine pour le visualiser. Ce modèle est en voie de disparition.

Les suites de la conférence de Benjamin Bayart ont changé ma façon de percevoir Internet mais aussi de sentir ce danger qu’est la centralisation de la Toile. Si vous voulez vous en convaincre je vous invite une nouvelle fois à regarder Internet Libre ou Minitel 2.0 ?

Internet doit rester « acentré » (en opposition à centralisé). Dans le cas contraire Internet s’effacera, nous auront alors un magnifique portail Virgin unique regroupant les quelques services restants tels que MSN, Youtube et Facebook.

plante ethernetInternet « acentré »

« Décentraliser, c’est mettre pleins de petits morceaux du centre à la périphérie »

Internet n’a pas de centre c’est un réseau maillé. Lutter contre l’effet Minitel c’est éviter à tout prix de concentrer nos connaissances et notre contenu au même endroit. Youtube, Facebook, Google, Megaupload. Tuez en un et c’est un morceau d’Internet qui s’écroule.

Si chacun héberge sa part chez lui, il contribue à la solidité d’internet, à préserver le contrôle total sur sa vie privée et garantie du même coup la liberté à chacun de pouvoir exercer ce droit de contrôler ses informations.
Chez Orange, on s’est dit que comme une minorité seulement exerçait cette liberté, il n’était plus nécessaire de laisser la possibilité aux internautes de s’envoyer directement des e-mails. Il est donc désormais interdit aux abonnés de pouvoir héberger leur serveur mail personnel.
Ces internautes sont forcés de recourir à des services en ligne.

fibre optiqueInternet libre

L’opacité des protocoles pose ce fameux problème de confidentialité. Qui sais ce que trafique Microsoft lorsque vos messages MSN passent dans leur serveur central ? Lorsque vous transmettez insouciant un numéro de téléphone ou une adresse mail. Analyse ? Statistiques ? Surveillance ?

L’ennui que pose le propriétaire, c’est qu’il n’est pas possible de vérifier ce qui est dedans. Impossible de savoir réellement le but d’une application.

Que fait par exemple le WGA ? Vérifie t-il seulement votre licence Windows Seven ? D’autres licences ? Les transmet-il ? Peut être même que Windows Genuine Advantage envoie à Microsoft la liste de tous vos logiciels installés, savoir si vous achetez chez le concurrent plutôt que chez eux, et ainsi vous communiquer de belles publicités. Très ciblées. Sur vous. On ne vous force pas à acheter, on vous endort. Ça, c’est la réalité, c’était le lancement de Windows 98.
Qui sais le niveau de spyware que Microsoft est capable d’atteindre aujourd’hui ?

laptop connected on GoogleInternet neutre

Transporter des paquets de manière neutre, c’est transporter comme La Poste : sans regarder ce qu’il y a dans les enveloppes. Si un intermédiaire se permet d’altérer les données (ou d’en prendre connaissance), on est parfaitement en droit d’en attendre du filtrage, la dégradation de la qualité des transferts des paquets des concurrents ou encore l’apparition à la fin des e-mails de publicité Hotmail.

Comment ajouter cette fameuse publicité si on n’altère pas les données ? Comment faire confiance à une entité si grosse qui abuse déjà de son monopole par soif de pouvoir ?
On peut également noter que cela induit le vol d’informations confidentielles : mails, adresses, numéros de téléphones échangés etc.

La machine est en marche, silencieusement et elle est programmée depuis longtemps.
Pourquoi sommes nous tous en ADSL et non en SDSL ? Techniquement, le coût est le même. Parce que de cette manière, ils nous est presque impossible d’héberger nous même notre contenu. Le débit est si faible que finalement, pour partager, il nous apparait logique de stocker ces fichiers (vidéos de nos sorties, albums de photos numériques) sur des sites comme Youtube car elles s’y affichent instantanément.

Tous mes propos sont fortement inspirés des réflexions de Benjamin Bayart et confortent l’idée que si nous -la masse- ne faisons rien, il deviendra réellement difficile de défaire ce qui se met en place.

Vidéos :

Interviews de Benjamin Bayart :

Et pour continuer :

22 commentaires sur “Internet Libre ou Minitel 2.0 ? La conférence de Benjamin Bayart

  1. Non pas du tout. Déjà tu peux tout à fait t’abstenir d’aller sur Facebook. Mon compte à moi ne me sert qu’à consulter, prendre des nouvelles de proches ou d’amis géographiquement loin.

    Se servir de MSN ca, c’est une difficulté. Mais il existe de très bon clients (je parle de Pandion) qui vont très bientôt permettre de faire des vidéos conférences comme MSN ou Skype de manière libre.
    On peut choisir d’héberger nous même le serveur, nos messages ne transitent donc plus par Microsoft mais par notre machine, on ne se pose plus la question de savoir si on nous li ou pas.

    En prenant le temps de chercher des alternatives on se rend compte qu’il en existe toujours une potable, mais en acceptant de changer un temps soit peu ses habitudes.

    Tu ne veux pas faire du Minitel ? Héberge Goudie.biz chez toi !

    S’auto héberger ca côute moins de 100€ : tu va sur leboncoin ou ebay et tu cherche un eeePC dont l’écran est brisé, qui n’a plus de batterie ou qui n’a plus de clavier, les gens vendent ca pour 3x rien, ca consomme très peu (fait pour tenir 7h sur batterie) et c’est largement assez puissant ! Le processeur sera presque en permanence à 3% de charge et 512 de Ram ca laisse une sacrée marge !
    Les eeePC ne coutant déjà pas cher à l’achat les gens ont moins de remord à les brader.

    Comme on entend sur TF1 « C’est un geste plus un geste »… et c’est internet qui va mieux. Plus les FAI verront la consommation en UP augmenter plus ils seront forcés d’élargir la bande passante. Sinon ce sont nos sites qui les mettrons à genoux.

    Facebook j’y ai adhéré, le lendemain j’étais accroc. La semaine qui a suivi, je me suis demandé ce que ca m’apportais. A part échanger des photos et écrire le plus de débilités possibles ? Rien. Je m’en passe très bien =]

  2. Oui oui oui, je suis d’accord. Mais quand je dis « nous » sommes impuissants, je ne parle pas de mon cas.

    Moi je suis prêt à agir, mais va convaincre les gens de quitter Facebook, d’héberger leur blog chez eux alors qu’ils y connaissent que dalle, de se galérer à mettre leurs vidéos en streaming à la maison et d’oublier Youtube, d’utiliser autre chose que MSN (sans les wizz et les clin d’œil, seront perdus !)…

    C’est pas gagné.

  3. Tout vrai, mais tout pessimiste 😛

    D’abord tu peux commencer par demander aux gens ce qu’ils gagnent à aller sur Facebook ? Est-ce qu’ils apprennent des choses intéressantes ? Est-ce qu’ils partagent autre chose que des Poke ou des « Si toi aussi manger aux toilettes tu trouve ca cool » ?

    Après si ca ne gène pas ton interlocuteur de perdre son temps libre sur ce site c’est qu’il ne sera pas plus intéressé de s’auto héberger. Il faut plutôt viser les technophiles en premier.
    Plus il y aura de contaminés plus le virus se transmettra ^^

    Une alternative à MSN j’ai cité Pandion, mais ce n’est qu’un logiciel libre parmi tant d’autres. Le propre du libre, c’est que n’importe qui peux créer son application.
    Jabbin est encore en bêta (je dirais même en alpha) mais les bases sont là il suffi de voir le logiciel fonctionner pour s’en convaincre. Le jour où la version finale sortira Skype ne me sera plus d’aucune utilité.

    Benjamin Bayart le dit très justement : qu’est-ce que tes vidéos perso ont à faire sur les machines de Youtube ou de Dailymotion ? RIEN ! C’est ta vie privée quand même, ca vaut la peine de la défendre non ?
    Là le problème de la bande passante se pose. L’Adsl n’est pas suffisant (100ko/s) pour des clips de plus d’une centaine de Mo. Ce n’est pas acceptable.

    Cependant si tout le monde se mettait subitement à accepter d’attendre 1h pour une vidéo d’anniversaire (le délais est encore raisonnable) les FAI auraient de gros soucis de stabilité car justement, leur but était de nous amener à les mettre sur Youtube.

    Je ferais prochainement des tutos expliquant comment le faire sous Windows ET sous Linux très facilement.

  4. Perso le concept d’héberger nous même nos informations et données me convient très bien, j’ai un pc portable qui ne me sers plus, je pense que je vais le réutilise pour tester.

    je vous dirais comment c’est pour un jeune qui ne connait rien dans se domaine.

  5. Oui tout ça fait peur. Sans parler des lois qui arrivent sur le filtrage (Loppsi). D’ailleurs ils en parlent dans le SVM du mois d’avril. Un bon dossier intéressant.

  6. Très bon Article !!! Mais bon, il sera difficile de faire autrement ! (à cause de l’ADSL et parque nous n’avons pas non plus une grande infrastructure chez nous). Tu as mes encouragements, chèr Vincent ^^

  7. Je dois admettre que la France, au vus des derniers mois, deviens de plus en plus répressive, l’utilisation de mouchard et tout autre système de filtrage, il y a de quoi avoir peur 🙁

  8. C’est quoi la différence entre Adsl et Sdsl ?

    …Sinon comme dit dans ce super article, on ne sait pas ce que fait M$ avec le WGA, c’est pour ça que j’incite tout mon entourage à passer à Linux, gratuit, fiable et LIBRE entre autres ^^

  9. Attention, il ne faut pas confondre Internet libre et Logiciel Libre. (Même si ce sont les facettes d’un même objet :D) Même si Internet est complètement libre, WGA peut continuer à sévir, tout comme Skype ou Microsoft Money à son époque (Skype qui envoie vos bookmarks et historiques de navigation à la maison mère ou Microsoft Money qui envoie des informations sur vos comptes et transactions bancaires).

    L’ADSL et le SDSL sont des technologies très similaires, http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:ADSL_frequence.PNG ça c’est l’ADSL, pour le SDSL, il y a autant de rouge que de vert (c’est le nombre de sous porteuse, chaque sous porteuse augmente un peu plus le débit).

    Sinon, tu parle de l’opacité des protocoles, mais la grande majorité des protocoles utilisés sur Internet sont libres. Le protocole Ethernet, IP, ARP, ICMP, TCP, UDP, SMTP, HTTP, FTP, DNS …. C’est une norme les protocoles libres.
    Il y a juste de plus en plus de boulets (Cisco, Microsoft entre autres … ) qui font leurs propres protocoles qui ne sont en aucun cas des standards mais juste des protocoles à la con qu’ils utilisent pour leurs propres applications.

    Et lutter contre la minitelisation, c’est pas forcément compliqué, ça passe simplement par la création d’un compte jabber (et l’utilisation aussi) pour se passer de toute messagerie instantannée propriétaire et centralisée (vous imaginez que si vous avez une boite mail chez Gmail il vous soit seulement possible d’envoyer un mail aux gens inscrits chez Gmail ? C’est absurde non ? Réfléchissez bien, c’est exactement ce qu’il se passe pour messenger ou facebook.) Jabber est décentralisé, n’importe qui peut facilement avoir son propre serveur chez lui et communiquer avec les autres. Internet a été fait des le départ pour être acentré, il suffit de ne pas utiliser les produits qui visent à centraliser ou tout simplement emprisonner les utilisateurs. Mme Michu ne le fait pas ? On s’en tape, elle ne voit Internet que comme une « télévision interactive » (j’adore cette expression, devinez de qui elle est).

    À chaque fois que vous faites quelque chose sur Internet, prenez du recul et réfléchissez en vous posant des questions telles que « c’est vraiment à eux d’héberger mes données ? » « que peuvent ils en faire ? » « puis je quitter ce service sans conséquences ? » « je pourrais pas l’héberger chez moi ? » …

    note : Pandion est un des nombreux clients Jabber.

  10. re-note : Pandion est l’un des nombreux clients jabber certes MAIS il n’est pas multi-plateforme :p:p:p

  11. Je citais Pandion comme j’ai également cité Jabbin hein ^^
    Je ne censure que ce qui dérive Benjamin tkt 😛

    Je voudrais continuer sur ce que disait Seb à propos de la confidentialité :
    Romain a fait le test cette semaine, toute photo hébergée par Facebook l’est de manière définitive et absolument irréversible. La supprimer n’arrange en rien le problème, au mieux elle sera caché, le lien n’étant pas destructible je vous laisse imaginer le pire.

    Ensuite reste le problème du cache Google. Quand on a de l’argent on s’achète ce qu’on veux, Google se paye de monstrueux Datacenters et pompe littéralement internet. Résultat tout ce que vous écrivez sur internet est enregistré au fur et à mesure dans de nombreuses Sauvegardes sur disque. Plus la peine d’éditer vos dérapages sur un forum ou de changer votre message Facebook de la veille, Google l’a indexé et il est accessible dans les archives et le restera de nombreuses années.

  12. [MODE DÉTERRAGE D’ARTICLE: ON]

    Me revoilà comme promis, après 4 mois environ depuis mon commentaire sur l’article pour faire un point sur ce que j’ai appris et sur l’ensemble de ce que j’ai pus faire.

    Au début j’ai rencontré pas mal de soucis, surtout au fait que j’étais sur un système en ligne de commande ce qui n’a pas été simple à appréhender, mais au bout d’une semaine c’est assez bien rentré dans ma tête.

    Il m’a fallu environ un mois pour avoir un serveur qui fonctionne à peu près bien au niveau d’apache (ce que j’aurais pus faire une 2semaines si je n’avais pas perdu de temps inutilement) et suite à diverses erreurs j’ai du recommencer 2 installation d’Ubuntu au final pour arriver à maintenant.

    Depuis plus de 3mois le serveur n’a pas été éteint et fonctionne sans problème, il me reste pas mal de chose à mettre en place, surtout au niveau de la sécurité et d’apache, la gestion du FTP étant déjà faite, il me reste plus qu’a la simplifié.
    J’ai lancé dans la nuit le site http://mikuru.fr pour présenter mon serveur et aussi pour présenter au fur et à mesure les avancés que je ferais dessus, sachant que j’ai mis en place en parallèle un 2eme serveur, lui sur Windows Serveur pour la gestion des mails et pour avoir à l’occasion une copie conforme des sites internet / blog dans le cas d’un crash du serveur Ubuntu.

    Il me reste encore à mettre en place une sauvegarde automatisé des 2 serveurs, et on aura pas mal avancé …

    En simple, j’ai rencontré pas mal de soucis, mais avec de la détermination, on s’en sort assez facilement, alors vous aussi passer le pas, et devenez libre.

    [MODE DÉTERRAGE D’ARTICLE: OFF]

  13. Eh Oui, casiment tous les liens, sinon je possede toujours tous les tutoriaux en versions imprimé donc je peux les retrouvé assez facilement ( jai plus de 300 pages de tutoriaux sur le bureaux … sa fait un gros pavé 🙁 )

  14. Du fait de la formation que je vais avoir, il me fait un serveur sur windows server, donc c’est l’occasion d’en monter un, vu que dans la plupart des entreprises dans mon secteur fonctionne dessus, pour faire de la maintenance plus tard ou tous autre, vaux mieux avoir déja tester chez soi.

    J’aurais pas une formation à venir sur windows server, je me prendrais pas la tete à l’installer, mais c’est toujours bon de tester d’autre systeme que linux (il y a aussi une pointe de curiosité …)

  15. toute a fait,mais apres chaque chose en son temps, je trouve que c’est déja pas mal ce que j’ai réussi à assembler à la maison pour le moment ^^
    Pour un simple menuisier, je me débrouille pas mal 😛
    Un truc qui m’a étonné hier, Ubuntu serveur démare un service nomé OpenBSD pour gérer la sécurité apparament, je sais pas pourquoi je dis sa, mais voila, sa ma juste un peu etonner sur le coup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *