Surfer anonymement sur Internet : cookies, proxy…

InternetRester anonyme sur Internet peut paraitre plus simple qu’en réalité, car de nombreux outils permettent de cibler vos habitudes : les cookies par exemple.

Certains sites peu scrupuleux (comme Facebook) revendent vos cookies à des régies publicitaires dans le but de cibler publicités, spams et popup que vous recevrez ensuite régulièrement via l’e-mail que vous leur aurez fourni de plein gré.

Voici quelques conseils pour vous exposer le moins possible :

Première partie: Conseils de base.

N°1: Servez vous toujours de deux boites mails.

La première est la boite de confiance, celle que vous utilisez pour vos amis, votre banque en ligne, Ebay, votre école, votre employeur.

La seconde est la boite « pare-feu  » que vous utilisez sans modération pour vous inscrire sur des forums, sites comunautaires etc. De cette manière, cette boite concentrera le spam.
Vous pouvez en ouvrir une gratuitement chez Yahoo! sans avoir à donner de données personnelles.

N°2: Pensez à vous déconnecter de vos sessions lorsque vous n’êtes pas chez vous.

N°3: Préférez l’emploi d’un ou de plusieurs pseudos qui empêcheront de faire tout lien avec votre boite mail saine.

emprunteSeconde partie: Couvrez vos traces.

Pendant que vous surfez et sans vous en rendre compte, vous allez vous connecter sur des sites et générer des cookies. Pour ne laisser aucune trace de votre navigation vous pouvez configurer votre navigateur Internet en allant dans les options pour ne plus sauvegarder ni d’historique ni de cookies.
Des améliorations sur les problèmes de popup peuvent être observées.

Troisième partie: Brouillez les pistes.

Un proxy est un intermédiaire entre vous et le site Web que vous souhaitez atteindre. Cet intermédiaire se trouve en général aux États Unis et n’est donc soumis à aucune censure.
Une IP (v4) est un numéro composé de trois séries de trois chiffres. Il permet d’identifier individuellement tout périphérique connecté à Internet et d’acheminer les messages qui vous sont destinés à bon port.

I- Principe

Imaginez que vous êtes au téléphone : lorsque vous appelez un site, vous utilisez en fait un lien qui compose le numéro de téléphone. Le site reçoit votre appel et en réponse, il vous envoit le texte et les images. Ce numéro de téléphone est appelé IP.

proxy

Ainsi, lorsque vous surfez sur Internet, votre IP permet au site web de savoir qui lui a demandé de s’afficher. Chaque message que vous écrivez sur Internet est donc signé de cette IP.

Vous pouvez avoir besoin de surfer anonymement, afin de ne pas afficher votre IP, ou encore accèder à un site qui a été censuré dans votre entreprise ou pire, dans votre pays (si vous êtes en Chine, en Russie…). Dans ce cas, l’enceinte de l’entreprise ou du pays est soumis à un filtre qui interdit l’accès à certains sites et leurs IP.

Pour cela rien de plus simple : il est possible de contourner le blocage d’un site en passant tout simplement par un autre site qui n’est pas encore interdit et qui va servir de relais.

proxy

1) Vous appelez d’abord le proxy.
2) Celui-ci s’affiche et vous demande à son tour « qui voulez vous appeler ?  » .
3) Vous rentrez alors le lien du site que vous souhaitez atteindre.
4) Le proxy appelle le site, il reçoit en réponse la page que vous avez demandé et vous la transmet.
5) La page s’affiche chez vous avec une ou deux secondes de retard et vous surfez désormais sous l’IP de ce proxy qui fait le pont entre vous et Internet.

II- Avantages

* Le serveur Proxy interdit tout accès extérieur à votre machine tout en sécurisant le votre (en masquant les informations concernant votre machine).

* Vous surfez dans votre navigateur de manière totalement invisible aux yeux du commun des mortels. (N’espérez tout de même pas échapper à la surveillance de la gendarmerie)
Votre IP étant celle du Proxy, celle-ci peut changer de manière totalement aléatoire !

III- Les limites et les dangers

* Etant donné que vous demandez toutes vos pages au Proxy, celui-ci peut connaitre les sites que vous avez visité. Mais ce qui fait le succès d’un proxy, n’est-ce pas sa capacité à tenir sa langue ?!

* Certains objets peuvent avoir du mal à s’afficher a cause du petit détour que fait votre demande. (suivant comment est programmé le Proxy)

* Enfin, n’oubliez pas que certains sites Web nécessitent des mots de passe. Comme vous passez par le proxy, ce dernier les connaîtra (sauf si vous utilisez HTTPS/SSL).

Deux proxy sans pub, rapides et qui affichent les sites quasi sans problème :
http://49b.info/
http://www.web4proxy.com/

Pour continuer : Ixquick & Yauba, deux réelles alternatives face à Google

2 commentaires sur “Surfer anonymement sur Internet : cookies, proxy…

  1. La durée de vie des proxy est assez courte. On peut comprendre que les gros du Web fassent pression à tout rompre contre ces sites qui les empèchent de nous pister correctement =O

    Non mais!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *