Ma lettre ouverte aux députés du Calvados – #pjlRenseignement #pjlSurveillance

Bonjour Mme X,

Je réside à Lion sur Mer, je suis âgé de 24 ans et je vous contacte en votre qualité d’élue du Calvados afin de connaître votre opinion au sujet du projet de loi sur le renseignement qui sera débattu à partir du 13 avril prochain, si je me suis correctement informé.

Ce projet de loi m’inquiète, et bien que je vous suppose déjà sollicitée à ce sujet, j’aimerais pouvoir échanger avec vous sur ce que j’ai compris des implications de cette loi. Ce message doit pouvoir se lire en cinq minutes, je l’ai vérifié pour vous, et expose mes trois principales craintes.

J’ai suivi des cours d’éducation civique dès le collège, ainsi que des cours d’Histoire. Ce projet de loi prévoit de collecter des données indistinctement sur chacun des soixante-sept millions de citoyens de notre pays, sans raison préalable. J’ai l’impression, en écrivant cela, que nous sommes à deux doigts de permettre la répétition du drame historique que fût l’identification des citoyens de confession juive du siècle dernier. Ma première crainte est donc celle-ci : nous nous apprêtons à créer le terreau d’un drame qui s’est produit en 1939.

Auparavant, un recourt au juge était obligatoire afin d’obtenir l’autorisation d’une mise sur écoute. Avec ce projet de loi, nous serions vous et moi sur écoute même lorsque nous ne parlerions pas : nos écrits, nos faits et gestes seraient consignés, sans même être suspectés. Devrions nous ouvrir Guantanamo pour lutter contre le terrorisme ? À partir de quand la fin ne justifierait t-elle plus les moyens ?

Ma seconde crainte est le résultat d’un autre volet du projet de loi, s’agissant de la criminalisation des lanceurs d’alerte. Avec cet aspect, la dénonciation par un citoyen d’une dérive de l’État Élu dans ses moyens de renseignement, comme le fît Edward Snowden aux USA, entraînerait sa condamnation pour terrorisme ou espionnage (n’ayant pas trouvé la désignation appropriée). De la même manière, l’atteinte aux intérêts primordiaux d’une entreprise pourrait entraîner un nouveau type de condamnation. Sommes nous prêts à renoncer à la révélation de scandales sanitaires tels que ceux provoqués par Monsanto, les laboratoires Servier, les prothèses PIP ou la viande de cheval ? Sommes nous prêts à abandonner la possibilité d’apprendre l’existence d’une entente sur les prix comme cela s’est produit dans le milieu des opérateurs téléphoniques, et des produits laitiers tout récemment ?

Ce volet du projet renforcerait l’auto-censure des citoyens dans la crainte d’être criminalisés par leur entreprise ou d’être identifiés comme seule source possible d’un organe de presse.

Je suis étonné que des mesures prioritaires ne se concentrent pas sur la radicalisation au sein du milieu carcéral. Je suis étonné que de telles atteintes à l’exercice normal de la démocratie, celle dont nous avons hérité de nos ancêtres, puissent être seulement discutées à l’Assemblée. Ma troisième crainte est la fuite en avant vers un état de surveillance globale et totale, telle que pratiquée au sein de l’Union Européenne par le Royaume Uni. Sommes nous en train de renier les valeurs du pays qui a créé les Droits de l’Homme et du Citoyen au nom d’un combat contre le terrorisme ? Sommes nous à deux doigts d’offrir au terrorisme une victoire nette et définitive nous conduisant à changer notre mentalité et à accepter la captivité des caméras de surveillance ?

Je vous souhaite de prendre tout le temps de réflexion dont vous avez besoin avant d’engager le débat le 13 avril, et je vous conjure de rejeter en bloc ce projet de loi qui ne renforcerait pas notre dispositif actuel.

Si mon propos vous a touché, voici quelques liens vous permettant d’approfondir le sujet :
– « Amender le PJL Renseignement » http://wiki.laquadrature.net/Amender_le_PJL_Renseignement
– « Lettre ouverte aux traîtres à la République » http://blogs.mediapart.fr/blog/laurent-chemla/030415/lettre-ouverte-aux-traitres-la-republique
– « Loi sur le Renseignement: pourquoi vous avez tort de ne pas vous y intéresser » http://www.lexpress.fr/actualite/politique/loi-sur-le-renseignement-pourquoi-vous-avez-tort-de-ne-pas-vous-y-interesser_1665376.html (liste cinq idées reçues)

Dans l’attente de votre réponse,

Cordialement

4 commentaires sur “Ma lettre ouverte aux députés du Calvados – #pjlRenseignement #pjlSurveillance

  1. Je viens d’envoyer cette même lettre étant de La Manche , je vais en contacter quelque un même si c’est pas dans la manche

    merci pour ta lettre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *