Montage des composants dans le BitFenix Phenom M version Micro ATX

Après le choix des composants, le montage a été pour moi l’opération la plus délicate. Ça m’a pris une après midi entière. Voici les quelques notes que j’aurais aimé trouver rapidement sur le net.

Application de la pâte thermique

Elle s’applique entre le processeur et le ventirad. Il faut l’étaler d’une manière qui évite les bulles d’air. Il y a différentes techniques, comme étaler un point, une ligne ou un X sur le processeur. Une fois aplatie sous le ventirad, une goutte devient un cercle, un « grain de riz » devient un ovale et un X devient plus ou moins un carré. Donc j’ai tout bêtement choisi de faire un X.

Le positionnement des ventilateurs

Voici une petite revue sur le sujet.

En général, soit tous les ventilateurs aspirent, soit ils créent des courants d’air ou soit ils recrachent tout à l’extérieur. Ça influence la quantité de poussière dans le boîtier.

Chaque boîtier a plus ou moins prévu le coup. Le Bitfenix est livré avec deux ventilateurs ne pouvant être montés qu’en expulsion. D’ailleurs une grille d’aération est prévue pour laisser l’air entrer.

Vous pouvez chercher « airflow nom_du_boitier » dans un moteur de recherche d’images ou sur Youtube pour avoir une idée. On trouve même des vidéos fifou avec de la fumée

Sur le Bitfenix, l’alimentation est positionnée pour aspirer l’air sur le côté et la recracher sous le boîtier, donc son bilan calorifique est nul. Vue de dessous :

Organisation du boitier

Voici une revue du boîtier.

Le boîtier est montable mais c’est tout bonnement minuscule à l’intérieur. Une revue disait qu’avec de petites mains c’était galère, je confirme. Une fois monté, on se dit que changer un disque serait un sacré sport.

Notes de montage :
– le port « ATX 12V » est bien votre 2×4 Pin power CPU habituel
– prévoir un cordon d’alim SATA pour chaque disque au plancher
– 45cm pour les cordons de données SATA, mettez deux coudés dans le lot. Plus long et vous augmenterez les spaghetti, plus court et vous n’arriverez pas à connecter les deux bouts
– les cordons de la porte sont trop courts pour la poser à côté du boitier, prévoyez une boite pour la poser
– attachez vos cordons au fur et à mesure pour essayer de réduire les spaghetti
– n’écrasez pas trop les caoutchouc anti-vibrations des disques durs, ils sont fragiles

Cette série d’articles peut vous intéresser :

  1. Un NAS-médiacenter-seedbox-steambox- PC de salon pour 1000€
  2. Comment prémunir votre NAS contre le maximum de risques
  3. Choix des composants de mon NAS 2017
  4. Montage des composants dans le BitFenix Phenom M version Micro ATX
  5. Mise en place d’un dual-boot en présence d’un RAID
  6. Montage Plug-and-Play des clés USB sous Debian sans interface graphique
  7. Installation de Kodi sur Debian 8 comme interface multimédia
  8. Installation d’OpenMediaVault 3 sur Debian 8 comme interface web d’administration
  9. Installation de Deluge sur Debian 8 comme interface web de téléchargement de torrents
  10. Ruse pour compresser efficacement une image de partition sous Linux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *