Mise en place d’un dual-boot en présence d’un RAID

On passe à la configuration du dual boot Debian 8 / Windows 10. Il faut compter une petite après midi pour faire les mises à jour, tout ça.

Pour configurer le BIOS, il faut un clavier filaire, je l’ai appris à mes dépens. Il faut placer le disque qui contiendra Windows en 1er dans l’ordre de démarrage. C’est sur celui là que Windows placera sa partition cachée, si vous ne le faites pas, la partition se retrouvera sur un des disques destinés à être formatés pour le RAID.

Debian 8 est l’actuelle version stable, je l’ai choisie car OpenMediaVault 3 vient tout juste de la supporter début 2017. Pas Debian 9. La 8 ! Je présenterai OMV dans un autre article.

Installation de Windows 10

Donc on lance l’installation de Windows 10 et on prend soin de laisser de l’espace pour Debian. Après l’installation, vous pouvez installer un crack comme celui-ci (il suffit de cliquer sur le gros bouton vert), et surtout désactiver le démarrage rapide responsable du verrouillage des partitions NTFS qui empêche leur montage sous Linux.

Vous pouvez installer vos applications, type VLC, Firefox en navigateur par défaut, Steam lancé au démarrage en Big Picture (l’interface console de jeux) ou des émulateurs de vieilles consoles. Toutefois je conseille de finir la suite des tutos avant de mettre vos données, le plus gros arrive 🙂

Installation de Debian 8

Pour installer Debian vous avez deux choix. Le premier c’est de mettre Kodi au démarrage d’une Debian sans interface graphique. La plus grosse lacune de Kodi est un add-on de navigateur Web. C’est chiant au possible. Je prévois d’aller sous Windows pour un usage applicatif (surf, jeux, …) et sous Linux pour un usage serveur de fichier / mediacenter uniquement.

L’autre possibilité, c’est d’installer Debian 8 en mode graphique, avec une connexion utilisateur automatique, d’installer Kodi et d’utiliser la fenêtre de connexion pour choisir Kodi comme espace de travail par défaut. Vous aurez alors la possibilité de quitter Kodi pour changer d’environnement (Gnome, KDE ou autre).

Quand vous vous serez décidé, installez Debian dans l’espace libre laissé après Windows et choisissez ce même disque comme espace d’amorçage. Et voilà, c’est fini !

Croyez-moi, j’ai recommencé un certain nombre de fois pour en arriver là. On fait parfois des petites erreurs qui coutent une réinstall, alors prenez votre temps.

Cette série d’articles peut vous intéresser :

  1. Un NAS-médiacenter-seedbox-steambox- PC de salon pour 1000€
  2. Comment prémunir votre NAS contre le maximum de risques
  3. Choix des composants de mon NAS 2017
  4. Montage des composants dans le BitFenix Phenom M version Micro ATX
  5. Mise en place d’un dual-boot en présence d’un RAID
  6. Montage Plug-and-Play des clés USB sous Debian sans interface graphique
  7. Installation de Kodi sur Debian 8 comme interface multimédia
  8. Installation d’OpenMediaVault 3 sur Debian 8 comme interface web d’administration
  9. Installation de Deluge sur Debian 8 comme interface web de téléchargement de torrents
  10. Ruse pour compresser efficacement une image de partition sous Linux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqué du signe *